Le CNRS
 
 

Le paiement sans contact n’est pas sans risque

JPEG - 25.9 ko

Plus de 31,5 millions de cartes de paiement sans contact circulent déjà en France. Pourtant, les chercheurs en cryptographie de l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (IRISA) mettent en garde contre un système de paiement qui comporte de graves lacunes de sécurité.
Article CNRS le Journal

Antennes spatiales : Thales Alenia Space et l’IETR créent un laboratoire commun

JPEG - 15.3 ko

Le 30 juin sera signée la convention de création du premier Laboratoire de Recherche Commun entre l’IETR et Thales Alenia Space, baptisé MERLIN (Micro-Ondes, Espace et Rayonnement : Laboratoire Intégré). Objectif : explorer les technologies de rupture pour la conception de nouvelles antennes satellitaires.
Depuis 27 ans, les équipes de l’Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes (IETR) et de Thales Alenia Space - France collaborent pour étudier de nouveaux concepts d’antennes spatiales toujours plus innovantes et performantes. L’accord spécifique signé le 30 juin pour une durée de 5 ans donnera naissance au laboratoire de recherche MERLIN. Il s’agit de favoriser une démarche de recherche concertée, partagée et pérenne. MERLIN rassemblera ainsi dix scientifiques provenant à part égale de l’IETR et d’une équipe de recherche de Thales Alenia Space.
En savoir plus

AlgoSolis : une plateforme de recherche dédiée à l’exploitation industrielle des micro-algues

JPEG - 32.7 ko

La plateforme AlgoSolis (Université de Nantes/CNRS), inaugurée le 25 juin 2015 à Saint-Nazaire, propose pour la première fois aux acteurs de la nouvelle industrie des micro-algues une infrastructure de recherche nécessaire à l’exploitation contrôlée, intensifiée, durable et à grande échelle des micro-algues. Véritable trait d’union entre recherche fondamentale et exploitation industrielle, AlgoSolis se positionne en plateforme de référence internationale pour la valorisation des micro-algues, qui constituent un enjeu économique considérable tant leurs applications en nutrition, cosmétique, énergie et chimie verte sont nombreuses.
Communiqué de presse

Un laboratoire breton s’associe à un institut chilien pour étudier les mines du désert de l’Atacama

JPEG - 7.3 ko

Le CNRS créera officiellement le Laboratoire International Associé (LIA) MINES ATACAMA le 9 juin 2015, à Paris en présence de Michelle Bachelet, Présidente du Chili. Porté par le Centre de recherches historiques de l’Ouest CERHIO, et l’Instituto de Arqueología y Antropología de la Universidad Católica del Norte (Chili), il mobilisera pendant quatre ans une trentaine d’archéologues, historiens, géographes et anthropologues de France et du Chili pour étudier la problématique minière dans le désert d’Atacama. La veille de cette inauguration, une première journée d’études scientifiques se déroulera dans les locaux de l’Université Rennes 2.
Communiqué de presse

Le bus « archéologique » bientôt sur la route…

JPEG - 11.2 ko

Une exposition itinérante d’archéologie circulera en Bretagne entre le 8 et le 21 juin 2015, grâce à un « bus découverte » proposant une animation culturelle et scientifique gratuite. Le public est invité à explorer les liens culturels communs de nos ancêtres européens, de la Préhistoire à l’Antiquité, sous une forme ludique et interactive. Avec des animations, jeux, vidéos, panneaux, découverte de manipulations scientifiques… cette exposition présente divers aspects de l’archéologie littorale et subaquatique : paysages submergés, commerce, réseaux (ports ou aux épaves), du Paléolithique à l’Antiquité.
Cette exposition est conçue dans le cadre d’un projet européen en partenariat entre le Maritime Archaeology Trust (Royaume Uni), l’Université de Cantabrie (Espagne), et le Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH).
Communiqué de presse (les étapes du bus)

Campagne RREX : Mieux connaître la dynamique autour de la dorsale de Reykjanes pour mieux prévoir le climat

JPEG - 16.5 ko

Le 6 juin prochain à Brest, le navire océanographique Thalassa de l’Ifremer mettra le cap au sud de l’Islande pour la campagne RREX soutenue par l’Ifremer, le CNRS, Brest Métropole et le Conseil Général du Finistère. Jusqu’au 10 juillet, la vingtaine de scientifiques à son bord étudiera l’interaction entre les courants océaniques et la dorsale de Reykjanes, gigantesque chaîne de montagnes sous-marines située à l’extrémité nord de la dorsale médio-Atlantique.
Communiqué de presse

Tara Oceans : premiers résultats scientifiques

JPEG - 148.1 ko

Après trois ans de collecte dans les océans de la planète et plusieurs années d’analyse, les chercheurs ayant participé à l’expédition Tara Oceans, notamment de la Station Biologique de Roscoff et de l’Institut universitaire européen de la mer, présentent les travaux menés sur les milliers d’échantillons prélevés. Les premiers résultats de ces équipes, internationales et interdisciplinaires, offrent une cartographie détaillée de la biodiversité planctonique, explorent les interactions entre les microorganismes observés et s’intéressent à l’impact des conditions environnementales sur cet écosystème microscopique. Ils confirment également que les données récoltées constituent une ressource sans précédent pour l’étude et la compréhension des océans. Ces travaux font l’objet de cinq articles publiés dans un numéro spécial de la revue Science le 22 mai 2015.
Dossier de presse

Ma thèse en 180 secondes : finale nationale le 3 juin 2015

JPEG - 43.2 ko

Nancy accueillera le 3 juin 2015 la finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes », le concours organisé par la CPU et le CNRS à destination des doctorants. Une première : elle rassemblera les candidats de tous les regroupements universitaires de France, sélectionnés lors de finales régionales ces trois derniers mois. Tous défendront leur thèse et leur établissement en trois minutes seulement.
Nouveauté cette année, un prix des internautes sera remis au candidat qui aura reçu le plus de votes sur sa prestation vidéo entre le 18 et le 31 mai. Votez et encouragez la candidate bretonne Lorène Héraud et ligérienne Nora Cesbron.
Communiqué de presse

2e édition d’Innovatives SHS : le salon s’agrandit et s’ouvre vers l’étranger

JPEG - 36.2 ko

Modéliser les villes de demain en croisant géographie et informatique, éclairer les politiques publiques d’accès aux soins, améliorer les rapports humains au travail grâce à la linguistique, ou encore mettre en valeur le patrimoine par des dispositifs de médiation numériques innovants… Ces créations issues de laboratoires de sciences humaines et sociales (SHS) sont quelques-uns des 65 projets qui seront exposés au salon Innovatives SHS, à la Cité des sciences et de l’industrie (Paris 19e), les 16 et 17 juin 2015. Le but ? Faciliter la rencontre entre chercheurs, monde entrepreneurial et décideurs publics, pour susciter des collaborations. Deux ans après le succès de sa première édition, le nombre et la diversité des projets présentés témoignent de la vitalité de l’innovation en SHS. Parmi les projets retenus :

  • ISTESS : concrétiser une idée innovante, laboratoire Espaces et Sociétés.
  • HAUP : Spatialisation immersive de scènes urbaines par synthèse paysagère d’ambiances sonores, laboratoires Espaces et Sociétés, et Ambiances Architectures Urbanités.
  • Cap sur les Indes ! Navigation virtuelle sur le Boullongne, Centre de recherches historiques de l’Ouest et Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires.

Communiqué de presse

Watch Live : start-up issue de la recherche publique lauréate du concours Start-up Connexion

JPEG - 3.6 ko

Watch Live, cofondée et dirigée par Manuel Ausserré, développe un instrument de recherche qui permet pour la première fois de regarder en direct les réactions électrochimiques. L’invention est issue des travaux de Dominique Ausserré, Directeur de Recherche CNRS à l’Institut des Molécules et Matériaux du Mans. Elle est protégée par quatre brevets CNRS/Université du Maine/Université d’Aix-Marseille. Après avoir été primée au concours Hello Tomorrow en 2014, l’entreprise lyonnaise est aujourd’hui soutenue par le Réseau Entreprendre du Rhône, Novacité et la SATT Pulsalys. L’instrument est basé sur un composant optique révolutionnaire avec deux propriétés : il permet de détecter des objets ultra fins (moins de 0,1 nm d’épaisseur) et il est conducteur pour l’électricité. Cet outil de recherche sera un accélérateur de R&D dans toutes les applications basées sur l’électrochimie : batteries, piles à combustible, catalyse, lutte contre la corrosion, électro-synthèse, etc.. Watch Live s’adresse d’abord à un marché de 20 000 laboratoires dans le monde. L’ambition de Watch Live est de devenir le leader mondial pour la visualisation des phénomènes électrochimiques.
La lettre CNRS Innovation

Bio-bitumes : des routes vertes à base de micro-algues ?

JPEG - 7 ko

Les micro-algues constituent une source très prometteuse d’alternative au pétrole et ceci, sans concurrencer l’industrie alimentaire. Pour la première fois, elles ont été utilisées pour faire... du bitume ! Des chercheurs des laboratoires Chimie et interdisciplinarité : synthèse analyse modélisation, et Génie des procédés − environnement − agroalimentaire , et Matériaux pour infrastructures de transports (Ifsttar), et Conditions extrêmes et matériaux : haute température et irradiation, en collaboration avec l’entreprise AlgoSource Technologies, ont apporté la preuve de concept de ce bio-bitume, dont les caractéristiques sont très proches du « vrai » bitume de nos routes. Leurs travaux sont publiés dans le numéro d’avril de la revue ACS Sustainable Chemistry & Engineering.
Communiqué de presse


filet
Délégation Bretagne et Pays de la Loire
Parc Alcyone - CS 26936 - 1, rue André et Yvonne Meynier - 35069 RENNES CEDEX
Tél : 02 99 28 68 68 - Télécopie : 02 99 28 68 01

Rechercher


sur le site de la délégation
Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Crédits Plan d'accès Plan du site