Le CNRS
 
 

Top départ pour le concours Ma thèse en 180 secondes édition Bretagne

JPEG - 14.5 ko

Dans le cadre de l’édition 2015 des Doctoriales® Bretagne aura lieu la finale régionale Bretagne de Ma thèse en 180 secondes : rencontre entre grand public et jeunes chercheurs et confrontation avec des experts. Les internautes sont invités à voter en ligne pour décerner le Prix du public, sur facebook du 5 au 15 février. Le Prix du jury sera décerné le 19 février, en public, à l’Espace des sciences de Rennes, lors d’une finale régionale retransmise en direct. Le(la) lauréat(e) du Prix du jury représentera la Bretagne lors de la finale nationale organisée par La Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS.

La brochure Prospective Droit, écologie et économie de la biodiversité vient de paraître

JPEG - 75.3 ko

Gilles Pinay de l’Observatoire des sciences de l’univers de Rennes et Emilie Gaillard, Nathalie Hervé-Fournereau et Alexandra Langlais de l’Institut de l’Ouest : droit et Europe sont les contributeurs de cet ouvrage.
En savoir plus



JPEG - 29 ko


Meilleurs vœux pour 2015


Souhaitez la nouvelle année avec la carte animée du CNRS placée sous le signe de de l’Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière !

Des flotteurs Argo déployés durant la Barcelona world race : une première !

PNG - 34.2 ko

Le 31 décembre 2014 à Barcelone, les concurrents de la Barcelona World Race, course autour du monde à la voile en double et sans escale, prendront le départ avec à leur bord, un flotteur Argo de type « Arvor » de 20 kilos. Pour la première fois en pleine course, des skippers déploieront des flotteurs collectant des données sur la température et la salinité jusqu’à 2000 mètres de profondeur. Les flotteurs seront mis à l’eau le même jour par les huit équipages (Bernard Stamm et Jean Le Cam forment l’un d’eux) dans les mers peu fréquentées du Grand Sud, une zone faiblement couverte par le programme international Argo.
Avec plus de 3700 flotteurs profilants (petits robots autonomes) actuellement déployés, ce programme, lancé en 2000 et réunissant plus de 30 pays, est le premier réseau mondial d’observation in-situ des océans en temps réel. Initié par JCOMMOPS, le centre opérationnel de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO, ce partenariat avec la Fondation Navigation Océanique Barcelone (FNOB) marque le début d’une nouvelle coopération entre skippers et scientifiques.

En savoir plus

Un mécanisme d’élimination des protéines localisées par erreur dans le noyau cellulaire

JPEG - 7.7 ko

Une collaboration internationale coordonnée par le Centre allemand de recherche contre le cancer (Université d’Heidelberg), associant en France des chercheurs de l’Institut de Génétique et Développement de Rennes sous la direction de Gwenaël Rabut, chercheur à l’Inserm, ainsi que des équipes suédoise et canadienne vient de mettre en évidence un nouveau mécanisme moléculaire qui permettrait aux cellules de détruire les protéines localisées par erreur dans leur noyau. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature.

En savoir plus

La SATT Ouest Valorisation & le CNRS collaborent pour une meilleure valorisation des résultats de la recherche publique en Bretagne et Pays de la Loire

JPEG - 7.4 ko

Vincent Lamande, Président de la SATT Ouest Valorisation & Alain Fuchs, Président du CNRS, ont signé ce mardi 16 décembre un accord-cadre permettant d’assurer la détection, la protection, la maturation et la commercialisation des résultats de recherche des unités mixtes de recherche CNRS en régions Bretagne et Pays de la Loire.

La signature de l’accord-cadre avec le CNRS permet à la SATT Ouest Valorisation d’investir dans des projets de maturation afin d’établir la preuve de concept des inventions issues des laboratoires CNRS.

En savoir plus

Alexandra Langlais, chercheuse en droit de l’environnement,
distinguée par la médaille de bronze du CNRS

JPEG - 9.2 ko

Les écosystèmes tels que les forêts ou les récifs coralliens peuvent apporter de nombreux bénéfices au bien-être humain en termes notamment de régulation du climat, de qualité de l’air, d’apport de nourriture, de bois ou encore d’accès à des lieux de loisir. Ces bénéfices, dits services écosystémiques, font actuellement l’objet d’une évaluation monétaire. Porter un regard juridique sur cette approche est l’un des enjeux des recherches d’Alexandra Langlais.
Portrait vidéo d’Alexandra Langlais.
La distinction lui sera remise le 16 décembre, à 11h15, à la Faculté de droit et science politique de Rennes. Cette cérémonie sera précédée par par des présentations scientifiques.
En savoir plus

Médailles d’argent et de bronze du CNRS à l’Institut des sciences chimiques de Rennes

JPEG - 6.5 ko

À 46 ans, Jean-François Carpentier, enseignant-chercheur en catalyse organométallique, distingué par la médaille d’argent du CNRS, a déjà une carrière bien remplie. Outre ses activités d’enseignement et d’administration à l’université de Rennes 1, il mène des recherches internationalement reconnues en catalyse organométallique. Cette branche de la chimie étudie la modification de la vitesse des réactions chimiques sous l’effet de catalyseurs contenant des atomes métalliques. Dans son domaine de prédilection, la catalyse de polymérisation, il a mis au point avec son équipe des systèmes catalytiques originaux et très efficaces, en développant des démarches expérimentales élégantes.
Portrait vidéo de Jean-François Carpentier.

JPEG - 8.7 ko

Fabrice Pointillart, chercheur en chimie moléculaire et des matériaux, est distingué par la médaille de bronze du CNRS. Des matériaux pas comme les autres, pouvant remplir plusieurs fonctions à la fois : voilà ce que cherche à élaborer Fabrice Pointillart. Il s’intéresse à des matériaux qui combinent une conductivité électrique à d’autres propriétés physico-chimiques telles que le magnétisme et la luminescence.
Portrait vidéo de Fabrice Pointillart.
Les distinctions seront remises le 15 décembre, à 11h45, à l’Université de Rennes1. Cette cérémonie aura lieu lors d’une journée scientifique.
En savoir plus

L’érosion pourrait provoquer des séismes

JPEG - 29.4 ko

Les processus de surface, c’est-à-dire l’érosion et la sédimentation, pourraient déclencher des séismes superficiels (inférieurs à cinq kilomètres de profondeur) et favoriser la propagation de grands séismes profonds jusqu’à la surface. C’est ce que viennent de démontrer des chercheurs des laboratoires de Géosciences Rennes de l’Observatoire des sciences de l’univers de Rennes, de Géosciences Montpellier et de l’Institut de physique du globe de Paris en collaboration avec un scientifique taiwanais. Alors que la tectonique des plaques était généralement considérée comme le seul mécanisme capable d’influencer durablement l’activité des failles, les processus de surface augmenteraient aussi les contraintes que subissent les failles actives, comme celles situées à Taïwan, une des zones les plus sismiques au monde. Ces travaux sont publiés dans Nature Communications le 21 novembre 2014.
En savoir plus

Ipsen et le CNRS créent le laboratoire de recherche et d’innovation commun « Archi-Pex », en association avec l’université de Rennes 1 et le CEA

JPEG - 3.2 ko

IPSEN et le CNRS ont annoncé aujourd’hui la création du laboratoire commun Archi-Pex (Architectures peptidiques et formulations) en association avec le CEA et l’université de Rennes 1, fruit d’un partenariat public / privé noué en 1999. La création du laboratoire commun Archi-Pex, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche, a pour ambition d’offrir une approche pluridisciplinaire associant des équipes de recherche académique de physique et de biologie et le centre de développement pharmaceutique d’Ipsen à Dreux. L’objectif est d’innover dans le domaine de la formulation de peptides hormonaux et de réduire le temps de développement. La compréhension de l’efficacité pharmaceutique établie à partir de connaissances fondamentales est la clé du projet Archi-Pex.
En savoir plus


filet
Délégation Bretagne et Pays de la Loire
Parc Alcyone - CS 26936 - 1, rue André et Yvonne Meynier - 35069 RENNES CEDEX
Tél : 02 99 28 68 68 - Télécopie : 02 99 28 68 01

Rechercher


sur le site de la délégation
Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Crédits Plan d'accès Plan du site