Le CNRS
   A la Une > Laboratoires > Archives 2013

Archives 2013

Bistabilité magnétique en solution : vers l’effet mémoire de la molécule unique

JPEG - 2.2 ko

Le design minutieux d’un ligand électro-actif et son association à un ion lanthanide approprié a permis d’obtenir une molécule qui conserve un effet mémoire et ce, même isolée en solution. Ce travail a été mené conjointement par l’Institut des sciences chimiques de Rennes, l’université de Florence (Italie) et l’université fédérale de Minas Gerais (Brésil). L’observation de cet effet en solution représente une avancée capitale dans la perspective de mise en forme de tels objets et de leur utilisation dans le renouveau des technologies de stockage de l’information (ordinateur quantique).
En savoir plus

17/12/2013

L’azote des engrais reste plus de 80 ans dans le sol

JPEG - 2.5 ko

Une étude au long cours initiée en 1982 par le professeur André Mariotti, menée par des chercheurs du laboratoire Biogéochimie et écologie des milieux continentaux montre que l’azote contenu dans les engrais a une persistance dans le sol de plus de huit décennies, soit bien plus que ce que l’on pensait jusqu’ici. Ces résultats ont été publiés dans les Proceedings de l’Académie des sciences américaine (PNAS). Gilles Pinay de l’Observatoire des sciences de l’univers de Rennes est co-auteur de cet article.
En savoir plus

17/12/2013

Et si l’océan tout proche détenait les solutions aux enjeux de la ville durable ?

JPEG - 2.9 ko

Exposition Algo-cultures au Pavillon de l’Arsenal à Paris, jusqu’au 9 février 2014, est portée par X-TU Architects, avec le soutien du laboratoire de génie des procédés - environnement - agroalimentaire GEPEA et d’AlgoSource Technologies.
Objet architectural archétypal équipé de capteurs solaires biologiques, Algo-Nomad a vocation à immerger le visiteur dans un futur urbain photosynthétique et biologique... Les microalgues, à l’origine de l’atmosphère respirable de notre planète, fournissent des services environnementaux méconnus, comme la captation de CO2 ou le nettoyage des eaux usées, et sont en phase de remplacer la pétrochimie pour produire les molécules essentielles dont nous avons besoin pour la santé, la cosmétique, l’alimentation, voire les biomatériaux ou la production d’énergie renouvelable ! Leur intégration intelligente en ville représente un fabuleux potentiel encore inexploité, pour rendre nos villes plus durables.
En savoir plus

17/12/2013

Mémoires moléculaires photocommutables pour le traitement de l’information

JPEG - 2.6 ko

En associant judicieusement un semi-conducteur à une monocouche électroactive parfaitement organisée, une équipe de l’Institut des sciences chimiques de Rennes, en collaboration avec l’Université de Wageningen (Pays-Bas), a mis au point un nouveau type de mémoires moléculaires activées par la lumière. Les performances atteintes laissent entrevoir de nouvelles perspectives dans le développement des mémoires DRAM (Dynamic Random Access Memory), composants électroniques essentiels équipant nos ordinateurs. Ces travaux sont publiés dans la revue Angewandte Chemie International Edition.

En savoir plus

08/10/2013

Angel1 : un nouvel acteur traductionnel

JPEG - 2.1 ko

La protéine Angel1 a été identifiée comme un nouveau partenaire de la protéine eIF4E impliquée dans le contrôle de la croissance et de la prolifération des cellules. Ce résultat publié dans Nucleic Acid Research a été obtenu par trois structures de la Station biologique de Roscoff – le laboratoire Mer et santé, le laboratoire Végétaux marins et biomolécules et la plateforme ABiMS – en collaboration avec le Centre de recherche en cancérologie de Toulouse (Inserm/Université Paul Sabatier Toulouse 3).

En savoir plus

23/07/2013

Piste de traitement pour la maladie de Crohn : une histoire d’adhésif...

JPEG - 2.3 ko

Une étude collaborative entre des chercheurs du CEISAM (CNRS/Université de Nantes), du M2iSH (Inserm/Université d’Auvergne), de l’UGSF (CNRS/Université Lille 1), et de l’ICB (National Academy of Sciences, Lviv, Ukraine) propose une nouvelle voie de traitement potentielle des maladies inflammatoires de l’intestin et plus particulièrement de la maladie de Crohn. Ces résultats, dont l’efficacité a été confirmée par des tests ex vivo sur intestins de souris, sont parus dans la revue Journal of Medicinal Chemistry le 21 juin 2013.

En savoir plus

23/07/2013

Nucifer détecte ses premiers neutrinos

JPEG - 2.2 ko

Le détecteur Nucifer a capté ses premiers neutrinos auprès du réacteur Osiris à Saclay. Fruit d’une collaboration entre le CEA, le CNRS, le Laboratoire de physique subatomique et des technologies associées de Nantes, et le Max Planck Institut für Kernphysik, il s’agit de l’expérience "neutrino" la plus proche d’un cœur compact de réacteur nucléaire jamais réalisée. Au-delà de l’application à la surveillance des centrales, premier objectif de ce projet, Nucifer pourrait aussi fournir un premier test de l’anomalie des antineutrinos de réacteurs. En effet, aucune expérience n’a jamais détecté de neutrinos à une si courte distance d’un cœur compact (seulement 7 m). Cette configuration est adaptée à la mise en évidence d’un nouvel hypothétique 4e type de neutrino d’une masse proche d’un eV/c². Elle pourrait apporter des éléments nouveaux en réponse au déficit en antineutrinos observé par une vingtaine d’expériences depuis plusieurs décennies.

En savoir plus

23/07/2013

La famille des pigments de la vie s’agrandit

JPEG - 53.3 ko

Les porphyrines, appelées également pigments de la vie, sont les macrocycles (molécules en forme d’anneau) les plus étudiés en science car ils constituent des plateformes de choix pour des études fondamentales mais aussi de très nombreuses applications. Un nouvel analogue azoté, le seul qui ne contienne pas d’unité pyrrole (une brique élémentaire des porphyrines), vient d’être synthétisé par une équipe du Centre interdisciplinaire de nanoscience de Marseille. Menés en collaboration avec des chercheurs du Laboratoire de chimie moléculaire de Strasbourg et du laboratoire Chimie et interdisciplinarité : synthèse, analyse, modélisation de Nantes, ces travaux sont parus dans la revue Angew. Chem. Int. Ed. (hot article). Ils ouvrent d’importantes perspectives notamment dans le domaine de la photonique et de l’électronique organique.

En savoir plus

09/07/2013

Jeanne Crassous : détecter la chiralité grâce aux micro-ondes

JPEG - 2.4 ko

Des chercheurs américains et allemands viennent de montrer, dans la revue Nature, qu’il est possible de distinguer des énantiomères, ces molécules images l’une de l’autre dans un miroir, non superposables, en utilisant les micro-ondes. Cette découverte inattendue constitue une avancée importante puisque détecter la chiralité est un enjeu majeur tant pour les chimistes que pour les biologistes. Jeanne Crassous, spécialiste du domaine travaillant sur les aspects de chiralité des systèmes π-conjugués à l’Institut des sciences chimiques de Rennes commente ces travaux qui seraient, selon Laurence A. Nafie, professeur émérite de l’Université de Syracuse, co-fondateur de la société Biotools et rapporteur auprès de la revue Nature, "[…] un événement marquant dans l’histoire vieille de 200 ans de l’activité optique en chimie".

En savoir plus

25/06/2013

Des nano-composites hybrides organiques/inorganiques pour le transport de l’information

JPEG - 1.9 ko

Le développement actuel de nos sociétés repose sur leur capacité à transmettre toujours plus vite de plus en plus d’informations. Ceci génère une forte demande de systèmes de transmission novateurs, performants, robustes, bons marchés et durables. Des chercheurs de l’Institut des sciences chimiques de Rennes et du Centre de recherche sur les ions, les matériaux et la photonique de Caen viennent de synthétiser des nanocomposites (polymères, cristaux liquides), une collaboration fructueuse entre chimistes et physiciens pour répondre aux défis émergents des nouveaux modes de communication en proposant des sources lumineuses toujours plus performantes.

En savoir plus

11/06/2013

Des tensioactifs intelligents pour des bulles et des mousses contrôlables avec la lumière

JPEG - 2.1 ko

Pour stabiliser des mousses, on utilise des tensioactifs qui viennent tapisser la surface des bulles et ainsi les protéger. Ce sont eux qui vont déterminer la durée de vie de la mousse. Changer les propriétés du tensioactif en faisant varier un paramètre extérieur comme la température ou la lumière pourrait permettre d’adapter finement les propriétés des tensioactifs pour une application donnée. Des chercheurs du laboratoire Sciences et ingénierie de la matière molle ont étudié un tensioactif qui change de forme avec la lumière UV, ce qui modifie son affinité pour la surface de l’eau, et donc les propriétés de la mousse. En collaboration avec l’Institut de physique de Rennes, ils ont montré comment le liquide s’écoule dans la mousse avant sa rupture. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Soft Matter.

En savoir plus

29/05/2013

Les cycles de populations des campagnols victimes du changement climatique ?

GIF - 7.4 ko

Les campagnols, ces petits rongeurs herbivores, sont connus pour leurs cycles de populations : tous les trois à cinq ans, celles-ci atteignent des pics vertigineux – jusqu’à deux cents fois le nombre habituel d’individus. Des chercheurs français, notamment Alain Butet de l’Observatoire des sciences de l’univers de Rennes, et européens viennent de montrer que l’amplitude de ces cycles s’est largement atténuée ces trente dernières années, et ce dans toute l’Europe.

En savoir plus

14/05/2013

SYMBIO2 : des biofaçades pour les bâtiments de 3e génération

JPEG - 2.1 ko

Le projet SymBio2, lauréat du 15e appel à projets du Fond unique interministériel (FUI 15), propose de cultiver des microalgues au sein de "biofaçades" en tirant pleinement profit des échanges thermiques et chimiques avec le bâtiment hôte. L’objectif est d’améliorer les qualités environnementales du bâtiment (performance énergétique, captation du CO2, valorisation des effluents, diminution des îlots de chaleur, réduction de l’étalement urbain, circuits courts) et de proposer une solution économique alternative concernant la filière algocole, dont le développement actuel est freiné par des coûts de revient trop importants. Ces "biofaçades", inventées par X-TU Architects, consistent en l’intégration de "capteurs solaires biologiques" au sein de façades à haute performance environnementale. Ces capteurs, les photobioréacteurs plans intensifiés, ont été développés par le laboratoire GEPEA (CNRS/Université de Nantes/Oniris/École des Mines de Nantes) l’un des laboratoires les plus en pointe dans les bioénergies et les cultures contrôlées de microalgues.

En savoir plus

02/04/2013

Construire des courbes sur une surface

La conjecture de Tate prédit l’existence de courbes sur certaines surfaces définies par des équations polynomiales. Un cas particulier de cette conjecture, ouvert depuis 1974, vient d’être résolu. Dans les années 1960, John Tate a formulé une conjecture qui décrit la géométrie des courbes sur S en fonction de P. La conjecture générale est toujours ouverte, mais un cas considéré comme particulièrement important vient d’être démontré par François Charles (Institut de recherches mathématiques de Rennes), celui où P est de degré exactement 4. Ce travail s’appuie sur une avancée remarquable due à Davesh Maulik (Columbia University) qui a montré comment des résultats de Borcherds liés aux formes modulaires permettaient de résoudre une partie importante du problème.

En savoir plus

20/03/2013

De la mécanique dans la division des cellules épithéliales

JPEG - 2.1 ko

Trois équipes du CNRS, notamment de l’institut de génétique et développement de Rennes, viennent de publier dans le même numéro de la revue Developmental Cell ! Les chercheurs se sont tous penchés sur la division cellulaire dans les tissus épithéliaux qui jouent un rôle de protection pour l’organisme. Ils ont en particulier étudié le processus tardif de cytodiérèse, qui permet la séparation finale des deux cellules filles issues de la division, et la formation d’une nouvelle interface d’adhésion entre ces deux cellules. Les trois études démontrent communément que la cytodiérèse et la formation de la nouvelle jonction adhérente sont des phénomènes coordonnés qui dépendent de l’interaction entre la cellule épithéliale qui se divise et les cellules du tissu qui l’entourent. Zoom sur les forces mises en jeu dans cette opération multicellulaire.

En savoir plus

05/03/2013

Masterclasses internationales 2013 de physique des particules

JPEG - 3.2 ko

Du 25 février au 22 mars 2013, une quarantaine de classes de lycées en France participe aux Masterclasses internationales 2013 de physique des particules dans une dizaine de laboratoires du CNRS, notamment au laboratoire de physique subatomique et des technologies associées, rejoints par le CEA/Irfu pour la première fois cette année. Depuis 2009, le CNRS contribue à ces Masterclasses annuelles qui permettent à des lycéens du monde entier (près de 40 pays et plus de 160 instituts de recherche) de se mettre dans la peau de chercheurs du LHC l’espace d’une journée. Si la formule ne change pas (présentations de la discipline, TP sur ordinateur basés sur de vraies données enregistrées au LHC et vidéoconférence animée depuis le Cern), les exercices se perfectionnent d’année en année. Parmi les nouveautés 2013 : des logiciels avec des fonctionnalités nouvelles, des lots de données plus importants incluant des événements enregistrés en 2012 et des candidats Higgs !

En savoir plus

05/03/2013

L’érosion serait à l’origine de la sismicité des Pyrénées et des Alpes occidentales

JPEG - 2.4 ko

Alors qu’il était couramment admis que la sismicité des Pyrénées et des Alpes occidentales devait être due à l’étalement de ces chaînes sous leur propre poids (effondrement gravitaire), des chercheurs français des laboratoires Géosciences Montpellier, Géosciences Rennes et IRAP montrent que l’érosion pourrait être le véritable moteur de cette sismicité. Cette étude est publiée dans la revue Geology.

En savoir plus

19/02/2013

Contrôler l’activation de signaux biochimiques par des nanoparticules magnétiques

JPEG - 1.8 ko

Des chercheurs du département de chimie de l’école normale supérieure ont mis au point une nouvelle méthode permettant de contrôler, à l’aide de nanoparticules magnétiques, l’activation spatiotemporelle de cascades de signalisations biochimiques essentielles aux processus morphogénétiques cellulaires. Cette nouvelle technique pourrait potentiellement s’appliquer à une grande variété de problématiques incluant la compréhension de la division d’une cellule. Ce travail implique des chercheurs de l’institut des sciences chimiques de Rennes et de l’institut de génétique et développement de Rennes, et a été publié dans le journal Nature Nanotechnology.

En savoir plus

05/02/2013

Billards rationnels et groupe de renormalisation

GIF - 5.3 ko

Le billard français (sans trou) se joue habituellement sur une table rectangulaire. Si on y supprime les frottements, la trajectoire (infinie) d’une boule ponctuelle est très simple à décrire. En revanche, cela devient beaucoup plus difficile si la table est de forme polygonale quelconque, ou même triangulaire. Cet article implique l’institut de recherche mathématique de Rennes.

En savoir plus

22/01/2013

Un nouvel ordre apériodique de molécules magnétiques bistables

GIF - 5.8 ko

Des physiciens, notamment de l’institut de physique de Rennes, viennent de mettre en évidence un nouvel ordre apériodique dans un matériau composé de molécules magnétiques bistables. Cet ordre, qui résulte d’une modulation de l’état magnétique incommensurable avec la maille cristalline, peut être effacé par la lumière d’un laser et se reformer en élevant la température du matériau. Ces travaux font l’objet d’une publication dans la revue Physical Review Letters.

En savoir plus

22/01/2013

 

Rechercher


sur le site de la délégation
Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site