Le CNRS
   A la Une > Médias > Archives 2015

Archives 2015

Quand la symbiose « corallienne » prend le large

JPEG - 14.7 ko

Symbiodinium est une algue unicellulaire qui joue un rôle majeur dans les récifs coralliens en s’unissant avec des invertébrés, leur apportant une capacité de photosynthèse. Elle vient, pour la première fois, d’être découverte en haute mer, dans différentes régions océaniques, loin des récifs coralliens. Une équipe du laboratoire Adaptation et diversité en milieu marin de la Station biologique de Roscoff l’a en effet identifiée dans plusieurs échantillons collectés lors de l’expédition Tara Oceans (2009-2013). Selon leurs travaux publiés le 18 décembre 2015 dans ’The ISME Journal’, cette algue vit en symbiose à l’intérieur d’un organisme unicellulaire, un cilié, qui mesure une centaine de micromètres1 et fabrique une coquille calcaire. Cette association repose probablement sur des échanges réciproques d’aliments, leur permettant de survivre dans des eaux très pauvres en nutriments. Reste pour les chercheurs à déterminer si ces nouveaux types de Symbiodinium sont capables de vivre au sein des récifs coralliens. Auquel cas, ils pourraient intervenir dans le repeuplement de ces écosystèmes menacés.
Communiqué de presse

Sepsis : une thérapie cellulaire pour réparer les séquelles musculaires

JPEG - 4.8 ko

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’université Paris-Descartes, du Centre hospitalier Sainte-Anne et du CNRS (notamment de l’Institut du thorax) publient dans Nature Communications une étude dévoilant les atteintes musculaires sévères provoquées par le sepsis, ou septicémie, expliquant les lourdes séquelles des patients après la réanimation. Ils proposent une approche thérapeutique aux premiers résultats très encourageants, fondée sur la greffe de cellules souches mésenchymateuses, et permettant de restaurer, chez l’animal, les capacités musculaires.
Communiqué de presse

SymBIO2 exposé à Paris de l’Avenir

Du 30 novembre au 13 décembre, pendant les 15 jours de la COP21, une exposition grand public de grande ampleur est organisée au pied de l’Hôtel de Ville pour illustrer les actions engagées et exemplaires de la Ville de Paris et de ses partenaires dans la lutte contre le changement climatique. Du Paris du présent au Paris du futur, déambulez dans une ville sobre en carbone et en énergie, adaptée aux dérèglements climatiques de demain. Symbiose innovante entre microalgues et bâtiment, le projet SymBIO2 développe la culture des microalgues au sein de biofaçades, en tirant pleinement profit des échanges thermiques et chimiques avec le bâtiment hôte. L’objectif du projet est d’améliorer les qualités environnementales du bâtiment et de proposer une solution économique alternative aux algoculteurs.
Inventées par XTU Architects, ces « biofaçades » sont aujourd’hui développées au sein du consortium SymBIO2. Cette technologie a été développée par XTU avec le laboratoire GEPEA.
Vidéo
Communiqué de presse

Ces vagues courtes qui résistent au vent

Les vagues qui couvrent la surface des océans sont des phénomènes particulièrement difficiles à observer : mouvantes et variables, elles évoluent rapidement et semblent partir dans toutes les directions. Une étude publiée dans le Journal of Physical Oceanography révèle que ce n’est pas qu’une impression. Si les plus grandes et les plus petites vagues vont bien dans le sens du vent, ce n’est pas le cas des vagues intermédiaires qui se propagent sur les côtés. Menée par le Laboratoire de physique des océans, en collaboration avec le SHOM et des partenaires italiens et russes, l’étude permet d’expliquer la croissance des grandes vagues et les risques de submersion qui en découlent en cas de tempête, comme en 2010 pendant la tempête Xynthia.
Communiqué de presse

L’eau à découvert

Quelle est l’origine de l’eau ? Son rapport avec l’apparition de la vie ? Quel rôle a-t-elle joué dans l’histoire de la planète et dans le développement de la vie végétale, animale et humaine ? Quel est son cycle ? Quelles sont ses propriétés chimiques ? Comment les sociétés se sont-elles emparées de cet élément précieux ? Allons-nous manquer d’eau ? L’eau est-elle source de conflits ? Comment l’eau est-elle gérée ? Comment recycle-t-on une eau polluée ? Quels sont les risques pour la santé mondiale ? Quels sont les grands enjeux liés à l’eau au XXIe siècle ?
Comprendre et proposer des solutions à ces défis majeurs est l’intention de cet ouvrage. Tanguy Le Borgne, Luc Aquilina et Virginie Vergnaud de Géosciences Rennes ont collaboré à cet ouvrage collectif.
Communiqué de presse

Susana Coelho, chercheuse en biologie marine, distinguée par la médaille de bronze du CNRS


Comment les sexes se sont-ils différenciés au cours de l’évolution ? Les travaux de Susana Coelho sur la régulation du cycle de vie et le contrôle génétique du sexe chez les algues brunes pourraient apporter des éléments de réponse décisifs. En effet, la richesse des caractéristiques sexuelles de ces végétaux primitifs offre un éclairage nouveau sur les modes de reproduction et les cycles de vie présents chez les eucaryotes.
La médaille de bronze lui sera remise le 20 novembre à la Station Biologique de Roscoff.
Communiqué de presse

XENON1T montée en puissance pour découvrir la matière noire

Il y a cinq fois plus de matière noire dans l’Univers que de matière "normale" – celle qui constitue les atomes et les particules que nous connaissons. Bien que la matière noire soit présente en grande quantité, on ignore sa véritable nature. Aujourd’hui, une collaboration internationale de scientifiques impliquant notamment le Laboratoire de physique subatomique et des technologies associées (Subatech) a inauguré, au laboratoire souterrain du Gran Sasso en Italie, le nouvel instrument XENON1T. Ce dernier a été conçu pour chercher la matière noire avec une sensibilité jamais atteinte.
Communiqué de presse

Parution de l’ouvrage « Empreinte du vivant, l’ADN de l’environnement »

L’ouvrage « Empreinte du vivant, l’ADN de l’environnement », rédigé par des chercheurs issus de laboratoires CNRS ou associés, paraît le 12 novembre 2015 en librairie. Publié par le cherche midi, en partenariat avec le CNRS, ce livre grand public nous invite à aller sur les traces laissées dans l’environnement par les organismes vivants. Ces empreintes génétiques, qui contiennent de l’ADN, livrent aux chercheurs des informations inédites sur le vivant actuel et fossile. Une plongée dans un pan de recherche méconnu et en plein essor.
Philippe Vandenkoornhuyse du laboratoire Écosystèmes, biodiversité, évolution (ECOBIO) fait partie des auteurs. Didier Jollivet et Frédérique Viard du laboratoire Adaptation et diversité en milieu marin, y ont contribué.
Communiqué de presse

A poils et à épines, un nouveau fossile de mammifère unique en son genre

Un poids entre 50 et 70 g, des dents à trois pointes acérées, une colonne vertébrale et des pattes fouisseuses semblables à celles des tatous, une crinière tout le long du dos et des épines similaires à celles du hérisson : voici à quoi devait ressembler, il y a 127 millions d’années, le mammifère nommé Spinolestes xenarthrosus, dont le fossile, parfaitement conservé, a été découvert en Espagne par une équipe internationale. Alors que cet animal possède des caractéristiques classiques de sa famille, comme le pelage, la présence d’épines bien particulières le rend unique en son genre et suggère que l’acquisition de poils épineux ne s’est pas faite progressivement au cours de l’évolution mais indépendamment et de manière distincte dans différentes lignées évolutives. Ces résultats, auxquels a contribué Romain Vullo du laboratoire Géosciences Rennes, sont publiés le 15 octobre 2015 dans la revue Nature.
Communiqué de presse

"Que reste-t-il à découvrir ?" : au Forum du CNRS cent chercheurs vous répondent sur les changements climatiques

Pour sa troisième édition, le Forum du CNRS "Que reste-t-il à découvrir ?" sera consacré aux changements climatiques, en lien avec la COP21. Les 13 et 14 novembre 2015 à Paris, le public pourra échanger avec une centaine de chercheurs sur la prévision du changement climatique, ses conséquences pour notre planète et les solutions innovantes à mettre en œuvre pour limiter son impact. Tables rondes, débats et "cartes blanches" réuniront de grands spécialistes de la recherche française.
Anne-Cécile Orgerie de l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (IRISA), Laurence Le Coq du laboratoire de Génie des procédés - environnement - agroalimentaire (GEPEA), Colomban de Vargas de la Station biologique de Roscoff et Marjorie Musy du laboratoire Ambiances, Architectures,Urbanités font partie des intervenants.
Communiqué de presse

Exposition "Voyages Planétaires : sur la trajectoire d’une comète"

Après Londres et Rome, la ville de Nantes a été choisie une seconde fois pour accueillir le colloque européen de Planétologie : European Planetary Science Congress (EPSC). Fort du succès de la première édition de l’exposition en 2011, le Laboratoire de Planétologie et de Géodynamique se mobilise de nouveau pour offrir au grand public une occasion exceptionnelle de côtoyer les spécialistes mondiaux de la recherche en planétologie et en sciences de l’Univers en parallèle du colloque scientifique où sont attendus plus de 800 chercheurs internationaux. L’évènement "Voyages Planétaires : sur la trajectoire d’une comète" aura lieu du 28 septembre au 4 octobre 2015 à la Cité des Congrès de Nantes.
Communiqué de presse

Une nouvelle méthode pour rechercher la matière noire

Bien qu’aucune observation directe n’ait encore pu identifier la nature des particules à l’origine de la matière noire, la plupart des modèles théoriques actuels prévoient qu’elles interagiraient avec le noyau des atomes. Pour la première fois, les scientifiques de la collaboration XENON, notamment de Subatech, ont développé de nouvelles techniques d’analyse dans le but de chercher, dans les données enregistrées par le détecteur XENON100, les interactions possibles de la matière noire avec les électrons orbitant autour du noyau des atomes.
Communiqué de presse

Les métaux lourds impliqués dans les grandes extinctions du passé ?

Du plancton fossile malformé vieux de 415 millions d’années révèle une forme de pollution par métaux lourds qui pourrait avoir contribué à certains des plus grands évènements d’extinction dans l’histoire de la Terre. Ces travaux menés par le laboratoire Évolution, écologie, paléontologie de Lille, en collaboration avec des collègues américains et allemands, sont publiés dans la revue Nature Communications le 25 août 2015. Florentin Paris de Géosciences Rennes est co-auteur de cet article.
Communiqué de presse

Inauguration de SEM-REV, site d’essai en mer pour les énergies marines renouvelables

SEM-REV est le premier site d’essai en mer pour les énergies marines renouvelables (EMR) au monde, raccordé au réseau électrique, disposant de toutes les autorisations administratives préalables et multi-technologies. Opéré conjointement par Centrale Nantes et le CNRS, SEM-REV dispose des équipements en mer et à terre permettant la mise au point, en conditions opérationnelles, des démonstrateurs et des prototypes à l’échelle 1. SEM-REV a été inauguré officiellement le mardi 25 août au Croisic.
Dossier de presse

Premiers résultats scientifiques de Philae : Tchouri se révèle… différente

Des molécules organiques inédites sur une comète, une structure assez variée en surface mais plutôt homogène en profondeur, des composés organiques formant des amas et non dispersés dans la glace… ce sont quelques-uns des résultats issus des premières données de Philae à la surface de la comète « Tchouri ». Réalisés dans le cadre de la mission Rosetta de l’ESA, ces travaux ont mobilisé des chercheurs du CNRS, d’Aix-Marseille Université, de l’Université Joseph Fourier, de l’Université Nice Sophia Antipolis, de l’UPEC, de l’UPMC, de l’Université Paris-Sud, de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier et de l’UVSQ, avec le soutien du CNES. Ils sont publiés au sein d’un ensemble de huit articles, le 31 juillet 2015 dans la revue Science. Ces résultats in situ, très riches en informations inédites, mettent en évidence quelques différences par rapport aux observations antérieures de comètes et aux modèles en vigueur.
Le Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes fait partie des laboratoires impliqués dans ces études.
Communiqué de presse

AlgoSolis : une plateforme de recherche dédiée à l’exploitation industrielle des micro-algues

La plateforme AlgoSolis (Université de Nantes/CNRS), inaugurée le 25 juin 2015 à Saint-Nazaire, propose pour la première fois aux acteurs de la nouvelle industrie des micro-algues une infrastructure de recherche nécessaire à l’exploitation contrôlée, intensifiée, durable et à grande échelle des micro-algues. Véritable trait d’union entre recherche fondamentale et exploitation industrielle, AlgoSolis se positionne en plateforme de référence internationale pour la valorisation des micro-algues, qui constituent un enjeu économique considérable tant leurs applications en nutrition, cosmétique, énergie et chimie verte sont nombreuses.
Communiqué de presse

Un laboratoire breton s’associe à un institut chilien pour étudier les mines du désert de l’Atacama

Le CNRS créera officiellement le Laboratoire International Associé (LIA) MINES ATACAMA le 9 juin 2015, à Paris en présence de Michelle Bachelet, Présidente du Chili. Porté par le Centre de recherches historiques de l’Ouest CERHIO, et l’Instituto de Arqueología y Antropología de la Universidad Católica del Norte (Chili), il mobilisera pendant quatre ans une trentaine d’archéologues, historiens, géographes et anthropologues de France et du Chili pour étudier la problématique minière dans le désert d’Atacama. La veille de cette inauguration, une première journée d’études scientifiques se déroulera dans les locaux de l’Université Rennes 2.
Communiqué de presse

Le bus « archéologique » bientôt sur la route…

Une exposition itinérante d’archéologie circulera en Bretagne entre le 8 et le 21 juin 2015, grâce à un « bus découverte » proposant une animation culturelle et scientifique gratuite. Le public est invité à explorer les liens culturels communs de nos ancêtres européens, de la Préhistoire à l’Antiquité, sous une forme ludique et interactive. Avec des animations, jeux, vidéos, panneaux, découverte de manipulations scientifiques… cette exposition présente divers aspects de l’archéologie littorale et subaquatique : paysages submergés, commerce, réseaux (ports ou aux épaves), du Paléolithique à l’Antiquité.
Cette exposition est conçue dans le cadre d’un projet européen en partenariat entre le Maritime Archaeology Trust (Royaume Uni), l’Université de Cantabrie (Espagne), et le Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH).
Communiqué de presse (les étapes du bus)

Campagne RREX : Mieux connaître la dynamique autour de la dorsale de Reykjanes pour mieux prévoir le climat

Le 6 juin prochain à Brest, le navire océanographique Thalassa de l’Ifremer mettra le cap au sud de l’Islande pour la campagne RREX soutenue par l’Ifremer, le CNRS, Brest Métropole et le Conseil Général du Finistère. Jusqu’au 10 juillet, la vingtaine de scientifiques à son bord étudiera l’interaction entre les courants océaniques et la dorsale de Reykjanes, gigantesque chaîne de montagnes sous-marines située à l’extrémité nord de la dorsale médio-Atlantique.
Communiqué de presse






Tara Oceans : premiers résultats scientifiques

Après trois ans de collecte dans les océans de la planète et plusieurs années d’analyse, les chercheurs ayant participé à l’expédition Tara Oceans, notamment de la Station Biologique de Roscoff et de l’Institut universitaire européen de la mer, présentent les travaux menés sur les milliers d’échantillons prélevés. Les premiers résultats de ces équipes, internationales et interdisciplinaires, offrent une cartographie détaillée de la biodiversité planctonique, explorent les interactions entre les microorganismes observés et s’intéressent à l’impact des conditions environnementales sur cet écosystème microscopique. Ils confirment également que les données récoltées constituent une ressource sans précédent pour l’étude et la compréhension des océans. Ces travaux font l’objet de cinq articles publiés dans un numéro spécial de la revue Science le 22 mai 2015.
Dossier de presse

Ma thèse en 180 secondes : finale nationale le 3 juin 2015

Nancy accueillera le 3 juin 2015 la finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes », le concours organisé par la CPU et le CNRS à destination des doctorants. Une première : elle rassemblera les candidats de tous les regroupements universitaires de France, sélectionnés lors de finales régionales ces trois derniers mois. Tous défendront leur thèse et leur établissement en trois minutes seulement.
Nouveauté cette année, un prix des internautes sera remis au candidat qui aura reçu le plus de votes sur sa prestation vidéo entre le 18 et le 31 mai. Votez et encouragez la candidate bretonne Lorène Héraud et ligérienne Nora Cesbron.
Communiqué de presse




2e édition d’Innovatives SHS : le salon s’agrandit et s’ouvre vers l’étranger

Modéliser les villes de demain en croisant géographie et informatique, éclairer les politiques publiques d’accès aux soins, améliorer les rapports humains au travail grâce à la linguistique, ou encore mettre en valeur le patrimoine par des dispositifs de médiation numériques innovants… Ces créations issues de laboratoires de sciences humaines et sociales (SHS) sont quelques-uns des 65 projets qui seront exposés au salon Innovatives SHS, à la Cité des sciences et de l’industrie (Paris 19e), les 16 et 17 juin 2015. Le but ? Faciliter la rencontre entre chercheurs, monde entrepreneurial et décideurs publics, pour susciter des collaborations. Deux ans après le succès de sa première édition, le nombre et la diversité des projets présentés témoignent de la vitalité de l’innovation en SHS. Parmi les projets retenus :

  • ISTESS : concrétiser une idée innovante, laboratoire Espaces et Sociétés.
  • HAUP : Spatialisation immersive de scènes urbaines par synthèse paysagère d’ambiances sonores, laboratoires Espaces et Sociétés, et Ambiances Architectures Urbanités.
  • Cap sur les Indes ! Navigation virtuelle sur le Boullongne, Centre de recherches historiques de l’Ouest et Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires.

    Communiqué de presse

Bio-bitumes : des routes vertes à base de micro-algues ?

Les micro-algues constituent une source très prometteuse d’alternative au pétrole et ceci, sans concurrencer l’industrie alimentaire. Pour la première fois, elles ont été utilisées pour faire... du bitume ! Des chercheurs des laboratoires Chimie et interdisciplinarité : synthèse analyse modélisation, et Génie des procédés − environnement − agroalimentaire , et Matériaux pour infrastructures de transports (Ifsttar), et Conditions extrêmes et matériaux : haute température et irradiation, en collaboration avec l’entreprise AlgoSource Technologies, ont apporté la preuve de concept de ce bio-bitume, dont les caractéristiques sont très proches du « vrai » bitume de nos routes. Leurs travaux sont publiés dans le numéro d’avril de la revue ACS Sustainable Chemistry & Engineering.
Communiqué de presse
08/04/2015

Le LHC à nouveau prêt à explorer les frontières de la physique

Les faisceaux de protons ont à nouveau parcouru le LHC le 5 avril, après plus de deux ans d’arrêt. Le Grand collisionneur de hadrons, en maintenance depuis le 14 février 2013, est donc prêt à fonctionner pour permettre, durant les prochaines semaines, une montée d’énergie progressive des faisceaux, devant atteindre le record de 13 TeV1. Les chercheurs pourront ensuite préparer la reprise des expériences avec les premières collisions de particules, prévues pour le début d’été 2015. Les équipes du CNRS et du CEA, qui ont accompagné la maintenance de cet outil exceptionnel et participé aux développements technologiques sur les détecteurs, attendent avec impatience ces premières collisions, prémices de nouvelles découvertes aux frontières de la physique. Le Laboratoire de physique subatomique et des technologies associées à Nantes fait partie des laboratoires français impliqués dans le LHC.
Communiqué de presse
07/04/2015

Finale régionale Pays de la Loire Ma thèse en 180 secondes

L’UNAM et l’Université d’Angers co-organisent en partenariat avec le CNRS la finale régionale du concours de vulgarisation scientifique "Ma thèse en 180 secondes" le mardi 7 avril 2015 à 18h30 au Centre des Congrès d’Angers.
Les douze doctorants sélectionnés pour la finale sont : Kenza Ayche, Arthur Babeau, Anne Bernabe, François Brillet, Lucie Card, Nora Cesbron, Marion Guilloux, Wafaa Halloum, Sylvain Lanneau, Julie Meilland, Virginie Montagne, et Grégory Savi.

Au terme des 12 présentations, le jury déterminera le(la) lauréat(e) régional(e), qui sera directement qualifié(é) pour représenter la Région au cours de la finale nationale, le 3 juin 2015 à Nancy. Un vote en direct des spectateurs sera également réalisé afin de déterminer le prix du public.
Communiqué de presse
30/03/2015

Colloque scientifique sur les microalgues toxiques et les cyanobactéries

Plus d’une centaine de participants seront réunis du 31 mars au 2 avril à l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) pour la conférence du Groupement de Recherche (GdR) Phycotox et du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Cyano. A cette occasion, ils présenteront leurs travaux de recherche et discuteront du montage de projets communs. Ces travaux étant totalement en phase avec les recherches menées au niveau international, des invités venant du Portugal, d’Italie, d’Allemagne et d’Australie sont également attendus.
Communiqué de presse
27/03/2015

Semaine Immersion Sciences 2015 : Développer le goût des filières scientifiques chez les lycéens

Biologiste, physicien-ne, chimiste ou mathématicien-ne : c’est peut-être ce que deviendront certains des 84 jeunes lycéens, qui auront la chance de découvrir, du 23 au 27 mars, une approche concrète de ces métiers dans le cadre d’une semaine d’immersion dans l’univers des sciences. Pilotée par l’académie de Rennes, la Région Bretagne et le CNRS, l’opération Immersion Sciences a pour objectif de démystifier l’idée que les jeunes se font des carrières scientifiques, afin de leur donner envie de s’orienter vers ces filières après le bac.
40 filles et 44 garçons, issus de 20 lycées bretons , se verront ouvrir le champ des possibles au fil de 5 jours d’activités et de rencontres menées par une trentaine d’intervenants experts dans leurs domaines (programme du séminaire).
Communiqué de presse
17/03/2015

L’explorateur Jean-Louis Etienne teste son navire révolutionnaire à Nantes

Jean-Louis Étienne était sur le campus de Centrale Nantes les 9 et 10 mars 2015 pour des essais sur la maquette du Polar-POD, nom du navire océanographique révolutionnaire qui l’accompagnera dans sa prochaine expédition, en janvier 2017, dans les Cinquantièmes Hurlants autour de l’antarctique.
Sur le campus, les chercheurs du Laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique (LHEEA) ont ainsi testé la capacité du navire à résister à de fortes houles depuis le bassin océanique relié à des postes de pilotage informatiques.
Communiqué de presse
19/03/2015

Body ou turbulette ? Une question plus sérieuse qu’il n’y paraît

Des chercheurs du laboratoire Éthologie animale et humaine, en collaboration avec un pédiatre néonatalogiste du CHRU de Brest, ont observé l’impact de l’habillement des prématurés sur leur comportement. Les bébés enveloppés d’une turbulette sont moins actifs, et touchent moins fréquemment d’autres parties de leur corps que les bébés vêtus d’un simple body. Les scientifiques supposent que les premiers pourraient être plus stressés pour deux raisons : leurs mouvements sont entravés, et de ce fait les gestes d’autocontact, réconfortants, sont chez eux plus rares. Cette étude est publiée le 17 mars 2015 dans la revue Scientific Reports.

Communiqué de presse
17/03/2015

Top départ pour le concours Ma thèse en 180 secondes édition Pays de la Loire

La finale régionale Pays de la Loire du concours de vulgarisation scientifique "Ma thèse en 180 secondes" aura lieu le 7 avril 2015 à 18h30 au Centre des Congrès d’Angers.
Afin de retenir les 12 participants pour la finale régionale :

  • 3 candidats ont été sélectionnés au cours des finales locales de Nantes, Angers et Le Mans ;
  • 8 candidats seront sélectionnés par un jury régional ;
  • 1 candidat sera sélectionné grâce à vos "J’aime" sur sa vidéo.

    Au terme des 12 présentations, le jury déterminera le(la) lauréat(e) régional(e), qui sera directement qualifié(é) pour représenter la Région au cours de la finale nationale, le 3 juin 2015 à Nancy. Un vote en direct des spectateurs sera également réalisé afin de déterminer le prix du public.

    En savoir plus
    13/03/2015

Bourses ERC Consolidator : le CNRS en tête des organismes européens

Le Conseil européen de la recherche (ERC) annonce les résultats de l’appel « ERC Consolidator grant 2014 » qui récompense des chercheurs d’excellence ayant entre 7 à 12 ans d’expérience après leur thèse. Au total, toutes disciplines confondues, ce sont 372 projets qui ont été sélectionnés, parmi lesquels 53 sont hébergés par la France. Avec 25 lauréats, le CNRS arrive en tête de cet appel. Un bilan meilleur que celui du précédent appel où le CNRS, également premier organisme européen, avait obtenu 14 bourses.

Guillaume Dupont-Nivet, de Géosciences Rennes de l’Observatoire des sciences de l’univers de Rennes, fait partie des 25 lauréats CNRS avec son projet intitulé ‘Monsoons of Asia caused Greenhouse to Icehouse Cooling’ (MAGIC).
En savoir plus
12/03/2015

 

Rechercher


sur le site de la délégation
Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site