Le CNRS
   A la Une > Laboratoires > Archives 2016

Archives 2016

Un nouveau regard sur la dynamique de la subduction

JPEG - 8.3 ko

Suite à l’analyse de roches métamorphiques de haute pression, deux chercheurs du laboratoire Géosciences Rennes proposent une nouvelle approche des mécanismes régissant la dynamique de la subduction. Ils montrent que les variations de pression enregistrées par ces roches, alors qu’elles amorçaient leur remontée vers la surface, seraient la traduction de changements majeurs d’orientation et d’amplitude des contraintes tectoniques et d’un comportent cassant de leur part.
En direct des labos
22/12/2016

Mesure des vagues sous la banquise

JPEG - 6.4 ko

Une équipe internationale menée par le Laboratoire d’océanographie physique et spatiale vient de valider une nouvelle méthode d’analyse des images radar à synthèse d’ouverture, fournies notamment par les satellites Sentinel 1A/1B de l’ESA. Grâce à cette méthode, qui permet de mesurer la hauteur des vagues se propageant sous la glace et en eau libre, il va être désormais possible d’analyser plus finement la dynamique de bord des banquises arctique et antarctique.
En direct des labos
21/12/2016

Et si l’anesthésie affectait le traitement cognitif des informations sociales ?

JPEG - 4.1 ko

Une équipe du laboratoire Ethologie animale et humaine, en collaboration avec des chercheurs Belges et Japonais, démontre chez l’étourneau sansonnet femelle l’impact de l’anesthésie sur le traitement des signaux de communication sociale dans l’aire cérébrale auditive primaire. Ces résultats ouvrent de nouvelles pistes de recherche sur la différenciation entre le traitement de l’information sensorielle basique et celui de signaux pertinents d’un point de vue comportemental qui pourrait nécessiter des états attentionnels plus élevés. Cette étude a été publiée le 14 décembre 2016 dans la revue Scientific Reports.
En direct des labos
16/12/2016

Valorisation de la biomasse par métathèse des oléfines, un enjeu pour demain

JPEG - 2.9 ko

De nombreux procédés permettent de convertir des oléfines légères issues de la transformation des déchets verts en oléfines à plus haut poids moléculaires, précurseurs de lubrifiants, détergents et plastifiants. Les chercheurs de l’Institut des sciences chimiques de Rennes, en collaboration avec IFP Energies nouvelles et des scientifiques italiens de l’Université de Salerne, ont mis au point un nouveau procédé de métathèse encore plus sélectif et éco-efficient transformant les oléfines légères issues des déchets du bois grâce à l’emploi d’un catalyseur inédit à base de ruthénium. Ce travail a fait l’objet d’un dépôt d’un brevet CNRS/ENSCR/IFPEN et d’un article dans la revue ACS Catalysis.
En direct des labos
16/12/2016

Création d’un laboratoire international associé commun impliquant le CNRS, 4 universités françaises et 4 universités japonaises

PNG - 9.8 ko

Un accord de coopération sera signé lundi 12 décembre 2016 entre la France et le Japon pour la création du laboratoire international associé (LIA) IM-LED ”Impacting materials with light and electric fields and watching real time dynamics” en présence de Thierry Dana, Ambassadeur de France au Japon, Niels Keller, directeur adjoint scientifique au CNRS et des représentants des différentes universités.
Ce projet initié avec le CNRS est porté par le professeur Eric Collet de l’Institut de Physique de Rennes pour l’Université de Rennes 1 et le professeur Shin-ichi Ohkoshi pour l’Université de Tokyo et implique l’Université de Nantes (Institut des matériaux de Nantes Jean Rouxel), l’Université du Maine (Institut des molécules et matériaux du Mans), l’Université de Versailles Saint-Quentin (GEMAC), le Tokyo Institute of Technology, l’Université de Tohoku et l’Université de Kyoto.
En direct des labos
08/12/2016

Rôle des tourbillons océaniques sur le transport des masses d’eau en mer de Corail

PNG - 9.8 ko

Des chercheurs de l’Institut méditerranéen d’océanologie et du Laboratoire d’océanographie physique et spatiale ont montré que les tourbillons de moyenne échelle en mer de Corail contribuaient à un échange de masses d’eau entre deux courants supposés jusqu’alors indépendants, remettant ainsi en question la circulation des masses d’eau et leur transit en mer de Corail.

En savoir plus
08/12/2016

Les premières images de la caméra CaSSIS à bord de la sonde ExoMars TGO

JPEG - 6.1 ko

La caméra CaSSIS, embarquée à bord de la sonde européenne ExoMars Trace Gas Orbiter, a capturé ses premières images à haute résolution de la surface de Mars depuis sa mise en orbite le 19 octobre. Elles ont été obtenues lors du passage de la sonde à proximité du canyon Valles Marineris et des grands volcans martiens. Conçue en grande partie à l’Université de Berne sous la férule de Nicolas Thomas, CaSSIS permet des prises de vue couleur en stéréo et utilise les deux images obtenues en même temps pour reconstruire la topographie. Ce premier lot d’images va permettre d’améliorer la qualité des prochaines prises de vue. Fruit d’une collaboration entre de nombreux laboratoires européens, ces travaux ont également mobilisé des chercheurs CNRS du Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes.
En savoir plus
29/11/2016

Modulation ultrarapide de la polarisation de la lumière dans des matériaux ferroélectriques

PNG - 4.4 ko

Des chercheurs, notamment de l’Institut des molécules et des matériaux du Mans et du Laboratoire d’acoustique de l’Université du Maine, viennent de réaliser un nouveau type de modulateur « acousto-optique » tout optique permettant de moduler l’intensité, la phase ou la polarisation d’un faisceau lumineux, à l’échelle de la picoseconde.
En savoir plus
28/11/2016

Les préférences auditives des nouveau-nés sont influencées par l’expérience émotionnelle associée aux sons perçus par leur mère au cours de la gestation

JPEG - 2.6 ko

L’expérience sensorielle prénatale, en particulier les expériences auditives, sont une source de mémoires pour les fœtus. Ainsi, les nouveau-nés de différentes espèces, y compris l’Homme, distinguent la voix de leur mère de celle d’autres individus. Des chercheurs des laboratoires Physiologie, environnement et génétique pour l’animal et les systèmes d’élevage et Ethologie animale et humaine, apportent pour la première fois une preuve expérimentale chez des porcelets que la contiguïté temporelle entre des stimuli sensoriels et des réactions émotionnelles maternelles peut être une source d’apprentissage associatif pour le fœtus. Cette étude a été publiée le 18 novembre dans la revue Scientific Reports.
En savoir plus
28/11/2016

Comment l’agriculture a-t-elle transformé le génome de notre plus vieil ami, le chien ?

JPEG - 4.1 ko

En étudiant des spécimens anciens de chiens européens et asiatiques, des chercheurs de l’Ecole normale supérieure de Lyon, du Muséum national d’histoire naturelle et de l’Institut de génétique et de développement de Rennes, révèlent que, contrairement à leur ancêtre le loup, les chiens ont acquis la capacité de digérer l’amidon à la suite de la duplication du gène Amy2B, il y a au moins 7000 ans. Cette aptitude coïncide avec une étape ancienne du développement de l’agriculture et reflète une adaptation à un changement alimentaire. Cette étude publiée le 9 novembre 2016 dans la revue Royal Society Open Science, constitue un exemple de co-évolution et reflète l’influence de la culture humaine sur le génome des premiers chiens.
En savoir plus
22/11/2016

L’essentiel du platine du manteau terrestre a été apporté par des météorites après la formation du noyau terrestre

JPEG - 6.7 ko

Ayant analysé, pour la première fois, la composition isotopique naturelle du platine dans des météorites ainsi que dans des roches terrestres anciennes (ayant plus de 3,85 milliards d’années) et modernes, une équipe internationale, dont le Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes, a pu établir l’origine du platine terrestre. Ainsi, si le platine contenu dans les roches modernes a été apporté par des météorites après la formation du noyau terrestre, une fraction de celui contenu dans les roches terrestres les plus anciennes est du platine primordial, datant d’avant la formation du noyau terrestre. Ceci suggère que la tectonique des plaques de style moderne aurait commencé il y a plus de 3,85 milliards d’années.
En savoir plus
21/11/2016

Tests par permutation : de la “Lady Tasting Tea Experiment” de Fisher à la détection de synchronisation en neuroscience

JPEG - 6.2 ko

Les permutations aléatoires pour les tests statistiques ouvrent la possibilité de très belles applications et ce, depuis que Fisher, il y a presqu’un siècle, a voulu savoir si la Lady pouvait ou non déterminer lequel du lait ou du thé avait été versé en premier dans la tasse.
Ces résultats sont à paraître dans Neural Computation, par notamment Magalie Fromont de l’Institut de recherche mathématique de Rennes.
En savoir plus
20/11/2016

De la turbulence océanique de petite échelle générée par interaction entre courants et fonds marins

JPEG - 9.1 ko

Des chercheurs du Laboratoire d’océanographie physique et spatiale et de l’Université de Californie (UCLA) ont réalisé des simulations numériques réalistes, à des résolutions rarement atteintes, de la dynamique océanique dans la région où le Gulf Stream s’écoule le long de la côte sud-est des USA, entre la Floride et les Bahamas. Ils ont ainsi pu mettre en évidence de nouveaux mécanismes d’interaction des courants avec les fonds marins, lesquels conduisent à la formation de "turbulence" océanique de petite échelle ayant un impact significatif sur le bilan énergétique global de l’océan.
En savoir plus
04/11/2016

Mixer des solvants pour de nouvelles nanocapsules

JPEG - 15.4 ko

Les chercheurs de l’Institut des sciences chimiques de Rennes et du Laboratoire de chimie de coordination à Toulouse ont mis au point une nouvelle stratégie de synthèse de nanocapsules présentant une membrane composite nanoparticules-polymères, appelées « hybridosomes ». Dans le cas de nanoparticules d’oxides de fer, elles ont pu être utilisées, même à faible dose, comme agents de contraste IRM pour imager des tumeurs.
Pour former ces nanocapsules, les chercheurs se sont appuyés sur des nanogouttes, qui existent dans des mélanges d’eau et de solvants pourtant considérés comme miscibles avec l’eau, comme le Tétrahydrofurane(THF). Les nanoparticules inorganiques se déposent à la surface des gouttes et l’ajout d’un polymère vient donner la rigidité mécanique des capsules et permet d’éliminer le THF qui est remplacé par de l’eau. Ce procédé, qui a récemment été breveté, peut être étendu à une grande variété de nanoparticules (métalliques, quantum dots…) ainsi qu’à des mélanges, que l’on pourrait appliquer en optique (plasmonique), imagerie et théranostique. Ces résultats sont parus dans la revue ChemNanoMat.
En savoir plus
19/10/2016

Une prise de sang pour détecter le cancer du sein ?

JPEG - 13.2 ko

Cancer le plus répandu chez la femme, le cancer du sein pourrait demain être dépisté par une simple prise de sang. En effet, des chercheurs australiens (Australian National University) associés à des chercheurs nantais du laboratoire Chimie, interdisciplinarité, synthèse, analyse, modélisation et à une équipe du Centre de recherche en cancérologie Nantes-Angers, en partenariat avec l’Institut de cancérologie de l’Ouest, ont développé une méthode innovante permettant de reconnaitre des cellules cancéreuses dans des tissus solides. Ils ont identifié dans ces cellules de nouveaux biomarqueurs de cette pathologie qui pourraient être utilisés pour un diagnostic fiable d’ici une dizaine d’années. Ce travail est publié dans la revue Scientific Reports.
En savoir plus
18/10/2016

L’architecture de la coiffe stabilisatrice des microtubules dévoilée

JPEG - 3 ko

Une collaboration internationale menée par l’équipe de Denis Chrétien à l’Institut de génétique et développement de Rennes, établit, pour la première fois, la structure en trois dimensions et à l’échelle nanométrique de la coiffe stabilisatrice des microtubules en utilisant la protéine EB1 couplée à des nanoparticules d’or et la cryo-tomographie électronique.Ce travail est publié dans la revue Nature Cell Biology.
En savoir plus
03/10/2016

Pister la protéine Aurora A impliquée dans certains cancers

JPEG - 4 ko

Une nouvelle sonde fluorescente mise au point par l’équipe de Marc Tramier à l’Institut de génétique et développement de Rennes, permet de suivre in vivo l’activité de la protéine kinase Aurora A lors de la division cellulaire... et au-delà, en révélant son activation, juste après cette division, pour recréer et maintenir l’architecture des cellules. Cette étude, publiée dans la revue Nature Communications, ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de traitements anticancéreux.
En savoir plus
27/09/2016

ManRos Therapeutics : la roscovitine en phase II d’essai clinique contre la mucoviscidose

JPEG - 28.9 ko

La mer offre bien des découvertes en matière de nouvelles molécules thérapeutiques à destination de l’industrie pharmaceutique. Pour preuve, la start-up ManRos Therapeutics, créée en 2007 par Laurent Meijer, chercheur CNRS de la Station biologique de Roscoff et Hervé Galons de l’Université Paris Descartes. Son objectif est de porter jusqu’au stade clinique de nouveaux traitements contre la polykystose rénale, la trisomie 21, la maladie d’Alzheimer ou la mucoviscidose, basés sur des molécules de synthèse souvent dérivées de substances naturelles. Toutes ces molécules ciblent des protéines kinases dérégulées dans ces maladies.
En savoir plus
22/09/2016

Médecine nucléaire : Arronax inaugure ses nouveaux équipements de pointe

JPEG - 4.7 ko

Le GIP Arronax, dont le CNRS est membre fondateur, a inauguré le 13 septembre 2016 de nouveaux équipements et instruments de pointe acquis dans le cadre de l’Equipex ArronaxPlus. Ils permettront aux chercheurs de développer des approches innovantes en imagerie moléculaire et en radiothérapie, avec des applications potentielles dans le diagnostic et le traitement du cancer. Le laboratoire Subatech collabore étroitement avec le GIP Arronax pour faire de Nantes un pôle scientifique de référence dans l’application des techniques nucléaires à la santé.
En savoir plus
20/09/2016

La calotte glaciaire du Groenland s’est bien formée il y a environ 30 millions d’années

JPEG - 7.7 ko

Une équipe de chercheurs du laboratoire Géosciences Rennes en collaboration avec des chercheurs anglais, a confirmé l’apparition de la calotte glaciaire du Groenland autour de 30 millions à partir de données thermochronologiques et de l’analyse morphologique du paysage.
En savoir plus
13/09/2016

Le marron d’inde est toxique pour les tumeurs cérébrales

JPEG - 4.3 ko

Le glioblastome, une tumeur cérébrale particulièrement agressive, reste une des formes les plus létales de cancer chez l’homme Par une approche de crible fonctionnel de plus de 1200 composés chimiques et molécules naturelles, l’équipe de Julie Gavard du Centre de Recherche en Cancérologie de Nantes-Angers, a identifié l’escine du marron d’inde comme une molécule toxique pour les glioblastomes, en ciblant sélectivement les cellules tumorales de type souche. Cette étude est publiée dans la revue Oncotarget.
En savoir plus
08/09/2016

Séismes en mer d’Alboran : quand les plaques tectoniques Afrique et Eurasie se rencontrent

PNG - 15.1 ko

La fréquence et l’intensité des séismes sous-marins enregistrées en mer d’Alboran témoignent de la convergence entre les plaques tectoniques Afrique et Eurasie. En combinant images bathymétriques du fond marin et données de sismique réflexion à haute résolution, une équipe internationale vient de mieux décrire les processus géologiques mis en l’œuvre au niveau de cette frontière de plaques. Ces travaux, menés par des chercheurs français de l’Institut des sciences de la Terre de Paris, du laboratoire Geoazur, de l’Institut universitaire européen de la mer, et par des chercheurs espagnols et marocains du CSIC-ICM (Barcelone) et de l’Université Mohammed V (Rabat), ont été publiés dans la revue Tectonophysics et Basin Research.
En savoir plus
06/09/2016

Les variations de l’intensité géomagnétique en France depuis 1500 ans révélées par l’étude archéomagnétique de productions céramiques anciennes

JPEG - 8.4 ko

En France et plus généralement en Europe de l’Ouest, les variations de l’intensité du champ magnétique terrestre au cours des derniers millénaires sont restées longtemps mal définies. Celles-ci viennent d’être retracées finement pour les derniers 1500 ans par une équipe associant géophysiciens, archéologues, céramologues et historiens ; une intrigante régularité dans l’occurrence de pics d’intensité (environ tous les 250 ans) se dessine durant cette période de notre histoire.
Cette étude publiée récemment dans la revue Physics of the Earth and Planetary Interiors implique notamment des chercheurs du Laboratoire d’Archéologie Moléculaire et Structurale , de l’Institut de Physique du Globe de Paris, et du Laboratoire de Planétologie et Géodynamique de Nantes.
En savoir plus
05/09/2016

Recherche des traces du séisme des Saintes de 2004 sur une faille sous-marine

PNG - 13.9 ko

Le 21 novembre 2004, la faille sous-marine de Roseau, au sud de l’archipel des Saintes (Guadeloupe), rompait en générant séisme et tsunami associé. Une équipe internationale de chercheurs a récemment mis en évidence les effets sur le fonds marin de cette rupture qui s’est propagée en surface. Ces travaux sont largement basés sur la campagne océanographique ODEMAR de 2013 qui a permis d’imager notamment le rejet vertical sur la faille lié au séisme. L’équipe comprend notamment des chercheurs de l’Institut de Physique du Globe de Paris, du Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes, de Géosciences Environnement Toulouse et du Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement, ainsi que des chercheurs étrangers (Allemagne, Grece, Royaume Uni, USA et Norvege).
En savoir plus
05/09/2016

Ambiances, revue internationale sur l’environnement sensible, l’architecture et l’espace urbain

JPEG - 2.3 ko

Issue du Réseau International Ambiances, la revue Ambiances propose de valoriser les travaux ayant trait aux domaines de l’environnement sensible, de l’architecture et de l’espace urbain. L’objectif est de mettre à l’épreuve du sensible nos manières d’habiter et de concevoir le monde contemporain. En introduisant le sensorium humain au cœur du questionnement sur les espaces architecturaux et urbains, il s’agit d’éclairer sous un jour nouveau les modes de conception et de fabrication de l’environnement construit, de donner toute sa place à l’expérience habitante et aux situations ordinaires de la vie urbaine, de prendre la mesure des mutations écologiques, sociales et esthétiques des villes.
Le laboratoire Ambiances Architectures Urbanités est à l’origine de la revue « Ambiances – Revue internationale sur l’environnement sensible, l’architecture et l’espace urbain » publiée sur le portail OpenEdition.
En savoir plus
01/09/2016

Une stratégie épigénétique contre le cancer lié à l’amiante

JPEG - 4.2 ko

Les traitements actuels pour traiter certains cancers agressifs comme le mésothéliome, lié à une exposition à l’amiante, donnent des résultats cliniques décevants. En quête de nouvelles voies, des chercheurs de l’Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers, en collaboration avec une équipe nantaise du Centre de recherche en cancérologie Nantes-Angerset une équipe du Laboratoire de chimie des polymères organiques de Bordeaux ont développé une approche originale utilisant des nanovecteurs actifs sur des cibles épigénétiques. Résultat : une réduction de 80% de la croissance tumorale chez la souris. Ces travaux sont publiés dans la revue Theranostics.
En savoir plus
30/08/2016

L’origine des îlots de St. Pierre et St. Paul dans l’Atlantique équatorial mise en lumière

JPEG - 8.5 ko

Une équipe internationale comprenant des chercheurs français du laboratoire Domaines océaniques, du laboratoire Géosciences environnement Toulouse, de l’Institut de physique du globe de Paris et du Laboratoire cycles géochimiques et ressources (Ifremer), a réussi à expliquer le processus de genèse des îlots de St Pierre et St Paul situés dans l’Atlantique équatorial, à environ mille kilomètres des côtes de l’Amérique du Sud. Depuis plus d’un siècle, ces îlots d’origine non volcanique intriguaient les géologues.
En savoir plus
29/08/2016

Réseaux bayésiens : les formules logiques perdent du poids

JPEG - 20.4 ko

ECAI est la conférence européenne de référence sur l’intelligence artificielle. L’opportunité de découvrir quelques aspects de ce vaste domaine de recherche. Dans ce premier focus, nous découvrons une avancée en compilation de réseaux bayésiens, des représentations informatiques aux multiples applications. Cette amélioration se traduit par une transformation du réseau bayésien en une formule logique pondérée.
Article "An Improved CNF Encoding Scheme for Probabilistic Inference", avec notamment Anicet Bart du Laboratoire d’Informatique de Nantes Atlantique.
En savoir plus
29/08/2016

De nouvelles avancées sur le rôle de la sulfato-réduction durant la seconde période d’oxygénation de l’atmosphère

JPEG - 4.9 ko

Des chercheurs du laboratoire Domaines océaniques, de l’Institut de physique du globe de Paris et des universités de Sao Paulo et de Belém au Brésil ont mis en évidence l’importance du métabolisme de sulfato-réduction durant l’oxygénation de l’atmosphère, il y a environ 630 millions d’années (Ma).
En savoir plus
18/08/2016

Intelligence artificielle : la curiosité enfantine comme moteur d’apprentissage

JPEG - 6.7 ko

Mai Nguyen du Lab-STICC s’inspire des modes d’apprentissage des enfants pour développer une nouvelle forme d’intelligence artificielle. Elle souhaite mettre au point des robots capables de s’adapter à leur environnement en imitant la curiosité de l’humain au début de sa vie.
En savoir plus
04/08/2016

Observer le salafisme ordinaire

Dans le cadre du projet européen Partispace du programme de recherche Horizon 2020, Sami Zegnani, du Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe (CRAPE), entreprend un travail sur le salafisme. Il s’agit de comprendre comment la notion de radicalisation est construite socialement et structure les rapports entretenus entre d’une part les jeunes salafis impliqués dans une association et d’autre part, les pouvoirs publics. Ainsi, ce travail empirique permet d’étudier la façon dont les jeunes salafis se représentent leur participation à la vie locale et la façon dont les services municipaux et les forces de l’ordre perçoivent leurs activités. Il s’inscrit dans une trajectoire personnelle de recherche sur les formes d’engagement informel des jeunes des quartiers populaires qui a débuté à la fin des années 1990. Ainsi, ce terrain rend compte de l’évolution et des mutations à l’oeuvre dans ce mouvement religieux dans le contexte de l’état d’urgence.
En savoir plus (page 32)
21/07/2016

Un record mondial pour la capture de photons dans des microrésonateurs

JPEG - 2.1 ko

Qui peut espérer arrêter la lumière et ses 300 000 000 mètres par seconde ? De nombreux chercheurs travaillent pourtant au stockage des photons. Des chercheurs du laboratoire FOTON, de l’IRCP et du C2N ont ainsi établi un nouveau record pour la durée de capture de photons dans un microrésonateur. Ces travaux ont été publiés dans la revue Physical Review Letters.
En savoir plus

11/07/2016

Une vague élastique pour amplifier la photo-commutation ultra-rapide de matériaux

JPEG - 22.4 ko

Lorsqu’elles absorbent un photon, certaines molécules voient changer leurs propriétés optiques, magnétiques, ou même leur volume. D’une durée inférieure à une picoseconde, cette transformation se produit de la même manière que la molécule soit isolée en solution ou dans un solide. Toutefois, dans un solide soumis à une impulsion laser, le gonflement ultra-rapide d’un grand nombre de molécules se traduit par la génération d’une onde mécanique de déformation dans le matériau. Des physiciens de l’Institut de Physique de Rennes viennent de montrer que le couplage élastique entre les molécules amplifie l’effet de l’impulsion laser lorsque suffisamment de molécules sont photo-excitées. Cette particularité du matériau cristallin conduit à la commutation d’un nombre bien plus grand de molécules que lorsque ces dernières sont isolées les unes des autres. La propagation de cette vague élastique induite par la lumière modifie aussi l’état magnétique, la résistivité ou encore la couleur des cristaux et ceci ouvre la voie à de nouveaux dispositifs photo-commutables ultra-rapides et moins énergivores. Ce travail est publié dans la revue Nature Materials.
En savoir plus

20/06/2016

Santé du futur : une main bionique myo-commandée pilotée par notre cerveau

JPEG - 17.3 ko

Des chercheurs de l’Institut de recherche en Communications et Cybernétique de Nantes (IRCCyN)travaillent actuellement sur une main robotique pilotée naturellement depuis notre cerveau.
En savoir plus

09/06/2016

Entre France et Amérique du Sud, concevoir l’Internet de demain ?

JPEG - 25.3 ko

Le CNRS, en partenariat avec Télécom Bretagne et deux universités sud-américaines, s’engage dans un projet STIC AmSud mettant à profit l’intelligence artificielle pour pallier à certaines limites du routage Internet. Au travers d’échanges avec l’Uruguay et le Chili, les chercheurs français tenteront de développer un réseau overlay pour router le trafic sur des chemins de qualité de service optimale.
En savoir plus

09/06/2016

Une conduite à trois mains

JPEG - 26.4 ko

Un nouveau système d’assistance à la conduite, plus coopératif, a été mis au point par des chercheurs de l’Institut de recherche en Communications et Cybernétique de Nantes (IRCCyN).
En savoir plus

07/06/2016

Phytoplancton marin : une microdiversité sous influence

JPEG - 3.5 ko

De 2009 à 2012, la goélette Tara a sillonné les océans du globe pour échantillonner les communautés planctoniques qui peuplent ces écosystèmes. En procédant à une étude inédite du matériel génétique contenu dans ces échantillons, une équipe internationale regroupant plusieurs scientifiques de la Station biologique de Roscoffa pu dresser une cartographie détaillée de la répartition globale d’un groupe de bactéries rassemblant les deux genres les plus abondants du phytoplancton marin. Cette étude qui vient d’être publiée dans la revue PNAS révèle la microdiversité insoupçonnée de ces populations bactériennes. Ces travaux qui montrent également l’importance de certains facteurs environnementaux dans la répartition de ces communautés d’organismes, devraient contribuer à améliorer les modèles de prédiction de la distribution du phytoplancton face au changement climatique global.
En savoir plus

03/06/2016

HAUP. Une modalité non verbale de composition du paysage sonore pour une nouvelle médiation des territoires

JPEG - 4.9 ko

Présenté lors du salon Innovatives SHS 2015, le dispositif immersif et interactif HAUP permet de reconstituer et simuler des paysages sonores avec une vision panoramique. Les utilisateurs peuvent agir sur les composantes de l’environnement sonore via une tablette tactile. En cela, HAUP propose un lieu de « concertaction » pluridisciplinaire, un outil de partage des dimensions sensibles du paysage à l’intention des politiques, décisionnaires et usagers de l’espace urbain dans une dynamique de participation citoyenne aux projets d’aménagement. Partant du constat que la verbalisation du sonore reste très appauvrie par rapport au visuel, HAUP fonctionne comme une sorte de « questionnaire non verbal » sur le son. Il propose aux participants de construire un environnement sonore tel qu’ils le vivent, ou tel qu’ils le souhaitent. Les laboratoires Espace et Société, et Ambiances, Architectures, Urbanités font partie des acteurs qui ont contribué à ce projet.
En savoir plus

02/06/2016

Des licornes prédatrices au Crétacé

JPEG - 3.7 ko

Une équipe internationale de paléontologues, menée par un enseignant-chercheur de l’université de Rennes 1, membre du laboratoire Géosciences Rennes a mis au jour des fossiles spectaculaires d’une fourmi-licorne datée de 99 millions d’années, dont la morphologie extrême suggère une adaptation pour la prédation en solitaire de larges proies, une écologie étonnamment sophistiquée pour cette fourmi pourtant parmi les plus anciennes connues. Cette étude vient de paraître dans la revue Current Biology.
En savoir plus

27/05/2016

Un moins un n’est pas toujours égal à zéro !

JPEG - 3.7 ko

1-1 = 0, la formule mathématique que l’on a tous apprise par cœur n’est peut-être pas si exacte que cela. En tout cas pas dans le domaine de l’optique. Une équipe de l’Institut des matériaux Jean Rouxel a en effet démontré que lorsqu’on mélangeait deux molécules présentant des propriétés opposées, celles-ci, au lieu de s’annuler, se complètent. Ce résultat publié dans la revue Nature Materials pourrait faire émerger de nouvelles technologies et de nouvelles applications.
En savoir plus

20/05/2016

Auto-réparation de cellules photovoltaïques perovskites

JPEG - 4.3 ko

La "fièvre pérovskite" qui s’est emparée de la communauté photovoltaïque s’amplifie depuis que des rendements records de conversion dépassant maintenant les 22% atteignent ceux du silicium. Mais ces matériaux sont instables et augmenter leur stabilité est indispensable pour envisager le passage du dispositif de démonstration à une production industrielle. L’équipe conjointe de l’Institut des sciences chimiques de Rennes et du laboratoireFOTON s’est associée à plusieurs laboratoires américains pour mettre en évidence et analyser l’auto-réparation (self-healing) de cellules pérovskites après une dégradation très lente des rendements photovoltaïques sous rayonnement solaire. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Communication.
En savoir plus

17/05/2016

Une cage moléculaire qui contrôle l’expulsion d’un invité par oxydation

JPEG - 3.6 ko

Contrôler l’encapsulation et le relargage de molécules dans une structure hôte constitue un enjeu majeur dans des domaines allant de la dépollution à la vectorisation de médicaments. Ce contrôle peut s’effectuer à l’aide d’un stimulus externe comme une irradiation, ou l’addition d’autres molécules. Dans ce contexte, les chercheurs du laboratoireMOLTECH-Anjou ont exploré une nouvelle voie visant à moduler les propriétés d’encapsulation d’une cage auto-assemblée riche en électrons via un contrôle électrochimique. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Angew. Chem.
En savoir plus

04/05/2016

Equateur, séisme du 16 avril 2016 (Mw 7.8)

PNG - 11.2 ko

Le séisme de magnitude 7.8 est survenu le 16 avril 2016 à 23h58 (UTC) en Equateur, à une profondeur située entre 15 et 30 km. Il s’agit d’un séisme de subduction lié à la convergence relative entre les plaques Pacifique (Nazca) et Sud-Amérique.
Le mécanisme au foyer, déterminé par plusieurs agences, indique bien un évènement compatible avec une rupture localisée sur l’interplaque de subduction. L’épicentre, proche de la côte pacifique, est localisé à quelques dizaines de kilomètres des localités de Muisne, Cojimies et Pedernales. Le séisme, à environ 170 km à l’Ouest-Nord-Ouest de la capitale Quito, s’est produit juste au Sud du promontoire d’Atacames, pointe de Galera, au Sud d’Esmeraldas.
Les équipes françaises, dont Géosciences Rennes, impliquées dans des projets scientifiques sur les tremblements de terre et leurs effets sur la zone où s’est produit le séisme du 16 avril 2016, et plus généralement sur l’Equateur sont en contact avec leurs collègues équatoriens de l’Instituto Geofisico de la Escuela Politecnica (Quito), sur place, pour évaluer la pertinence des actions à conduire. Une intervention sur le terrain est envisagée, avec le départ depuis la France de stations sismologiques mobiles et d’une équipe de spécialistes pour aider au déploiement de ces instruments en Equateur. Ces sismomètres supplémentaires permettront de densifier le réseau de mesure dans la région affectée, afin de mieux enregistrer les nombreuses répliques et les éventuels forts séismes qui se produiront dans la zone au cours des prochains mois.
En savoir plus

19/04/2016

Le cuivre marqueur de l’oxygénation de l’atmosphère et des changements de teneurs en nutriments dans les océans de la Terre primitive

JPEG - 7 ko

En étudiant des roches riches en matière organique déposées au fond des océans il y a 2,66 à 2,1 milliards d’années, une équipe internationale de chercheurs avec la contribution de deux équipes françaises de Poitiers (Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers) et de Brest (Laboratoire Domaines océaniques) montre que les variations des teneurs des isotopes du cuivre ont enregistré l’oxygénation de l’atmosphère et les changements de nutriments dans les océans qui se sont produits entre 2,4 et 2,1 milliards d’années. Cette étude vient d’être publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.
En savoir plus

18/04/2016

Une nouvelle famille de cristaux liquides luminescents

JPEG - 5.2 ko

Les chercheurs de l’Institut des sciences chimiques de Rennes et de l’Institute of organic chemistry (Université de Stuttgart – Allemagne) viennent de synthétiser les premiers matériaux hybrides supramoléculaires contenant des clusters de métaux de transition auto-organisés en colonnes. Leurs propriétés de luminescence pourraient permettre d’envisager pour eux des applications allant de l’éclairage à la détection. Ces résultats sont parus dans la revue Chem. Commun.
En savoir plus

13/04/2016

Des vagues qui avancent tout droit sous la banquise

JPEG - 4.9 ko

Des chercheurs du Laboratoire d’océanographie physique et spatiale (LOPS), de la Polar scientific ltd (Scotland) et du Department of applied maths and theoretical physics (DAMTP, University of Cambridge) ont analysé certaines données obtenues par le projet européen Damocles et réalisé des simulations de propagation des vagues pour étudier les interactions entre vagues et banquise en Arctique. Ils ont ainsi pu montrer que durant leur long périple de 1 500 km jusqu’au pôle Nord, les vagues longues issues des tempêtes des 8 et 9 février 2007 avaient progressé tout droit sous la banquise, en s’atténuant mais sans perdre de leur longueur. Ils ont également pu conclure que cette atténuation des vagues longues était due à un phénomène de fluage de la banquise.
En savoir plus

06/04/2016

Un état magnétique quantique géant dans un supraconducteur bidimensionnel

PNG - 7.5 ko

Des physiciens de l’institut des nanosciences de Paris, du Laboratoire de physique des solides et de l’Institut des matériaux Jean Rouxel de Nantes, viennent pour la première fois d’observer des états quantiques produits par des atomes magnétiques individuels dans un supraconducteur bidimensionnel et d’en mesurer la taille et la structure par effet tunnel. Ils montrent que l’extension spatiale de ces états est environ 20 fois plus importante que ce qui avait été précédemment observé dans des supraconducteurs tridimensionnels.
En savoir plus

21/03/2016

Vasco : l’automatisation du transfert de conteneurs dans les terminaux portuaires bénéficie d’un financement du PIA

PNG - 9.3 ko

Le projet de robotique portuaire Vasco, auquel participe notamment le Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille (CRIStAL) et l’Institut de recherche en Communications et Cybernétique de Nantes (IRCCyN), s’est vu attribuer une enveloppe de 8,8 millions d’euros dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir. Il vise la mise au point d’un système entièrement automatisé destiné au transfert de conteneurs dans les terminaux portuaires.
En savoir plus

31/03/2016

Chercheurs d’un jour avec les Masterclasses internationales LHC

JPEG - 9.7 ko

Du 11 février au 23 mars 2016, près de 1700 lycéens de France sont devenus des chercheurs d’un jour dans le cadre des Masterclasses internationales organisées par le groupe international de médiation en physique des particules (IPPOG) avec le Cern. Les expériences du LHC (Atlas, CMS, LHCb et Alice) ont fourni de vraies données aux élèves pour redécouvrir la structure du proton ou le boson Z, reconstruire des "particules étranges", mesurer la durée de vie de la particule D0 ou détecter un boson de Higgs. Le Laboratoire de physique subatomique et des technologies associées (Subatech) participait à cette opération.
En savoir plus

23/03/2016

La chimie de l’astate au service de la médecine nucléaire

JPEG - 31 ko

L’astate (At) est un élément radioactif rare découvert en 1940. On connaît mal ses propriétés chimiques mais l’un de ses isotopes semble prometteur pour la médecine nucléaire. En effet, il pourrait être utilisé en radiothérapie pour traiter certains types de cancer. Pour cela, l’un des enjeux des recherches actuelles est de trouver des formes chimiques stables de cet élément. Des chercheurs des laboratoires Subatech et Ceisam viennent de franchir un pas important en ce sens en mettant en évidence une nouvelle espèce ionique de l’astate, AtO(OH)2–. Ces résultats, obtenus notamment grâce au cyclotron Arronax à Nantes, sont publiés dans la revue Chemistry – A European Journal et font la couverture de l’édition datée du 24 février 2016.
En savoir plus

29/02/2016

De nouvelles nanoparticules magnétiques d’oxyde de fer pour l’imagerie, la vectorisation ou le stockage d’information

JPEG - 46.1 ko

Les nano-aimants intéressent tout particulièrement les chercheurs en nano-médecine car ils sont facilement manipulables par simple application d’un champ magnétique. L’oxyde de fer, peu coûteux et facile à synthétiser, est un aimant particulièrement attrayant. Malheureusement, il perd son efficacité quand il est sous forme de nanoparticules : sa propriété d’aimant n’apparaît qu’à des températures très largement inférieures à la température ambiante. En greffant des complexes de cobalt à leur surface, plusieurs équipes, notamment de l’Institut des molécules et matériaux du Mans, sont parvenues à augmenter la température efficace de ces nanoparticules. Ces travaux sont parus dans la revue Nature Communications.
En savoir plus

24/02/2016

Le séquençage du génome de Zostera marina, la plante qui rêvait de la mer

JPEG - 23.9 ko

Un consortium international, coordonné par Jeanine Olsen à l’université de Groningen (Pays-Bas) et incluant des chercheurs du Laboratoire de biologie intégrative des modèles marins de la Station biologique de Roscoff, publie l’analyse du génome de l’angiosperme marine Zostera marina. Ce travail décrit les bases génétiques qui ont permis à cette plante à fleur de recoloniser le milieu marin et fournit une ressource précieuse pour comprendre en particulier l’adaptation aux écosystèmes marins dans un contexte de réchauffement global ou les mécanismes de tolérance à la salinité chez les plantes. Cette étude est publiée dans la revue Nature.
En savoir plus

16/02/2016

Les algues microscopiques privilégient la photosynthèse plutôt que la calcification des coquilles en cas de baisse du CO2 océanique

JPEG - 7.2 ko

Une nouvelle étude pilotée par des chercheurs du Département de Géologie de l’Université d’Oviedo (Espagne) et du CEREGE, avec la contribution de la Station biologique de Roscoff, laisse supposer qu’un taux de CO2 atmosphérique élevé n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour les algues microscopiques que sont les coccolithophores. Cette recherche, publiée dans le journal Nature Communications, montre pour la première fois que l’épaisseur des coquilles de coccolithophores a diminué d’environ de moitié au cours des 10 derniers millions d’années. Étonnamment, cette diminution suit la baisse sur le long terme de la concentration de CO2 dans les océans ; pour les auteurs ceci suggère qu’une importante quantité de CO2 pourrait aider les coccolithophores à construire des coquilles plus épaisses, au moins sur les échelles temporelles de plusieurs millions d’années. En apportant des données nouvelles sur les changements passés dans le CO2, cette étude apporte également la preuve du lien étroit existant entre taux du CO2 et les climats chauds.
En savoir plus

14/01/2016

Alain Clément (LHEEA) remporte le Trophée Europe 1 de l’environnement

JPEG - 2.2 ko

Alain Clément, ingénieur de recherche au sein duLaboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique (LHEEA), a été récompensé pour son projet Searev, un procédé de récupération de l’énergie des vagues. Il s’est vu remettre le 21 décembre 2015 des mains de la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie Ségolène Royal, le Trophée Europe 1 de l’environnement dans la catégorie « Géo-Trouvetout ».
En savoir plus

05/01/2016

 

Rechercher


sur le site de la délégation
Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site