Le CNRS
   A la Une > Laboratoires > En direct des labos bretons et ligériens

En direct des labos bretons et ligériens

Découvrez les résultats marquants les plus récents issus des laboratoires bretons et ligériens

Un duo efficace contre le cancer

JPEG - 8.4 ko

Une équipe du Laboratoire de chimie (ENS Lyon/Université Claude Bernard/CNRS), du laboratoire CEMCA (CNRS/UBO) et de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/Université de Montpellier/ENSC Montpellier) ont mis au point des composés biocompatibles activables par l’absorption d’un ou deux photons, permettant à la fois la détection, le marquage et la destruction de cellules cancéreuses. Cette étude est publiée dans Chemistry : A European Journal.
En direct des labos
19/06/2019

Une réaction « domino » verte pour produire des molécules 3D cycliques

JPEG - 6.7 ko

Des scientifiques issus de 4 laboratoires rattachés au CNRS, notamment du CEISAM (CNRS/Université de Nantes), ont développé une suite de réactions chimiques en cascade formant des molécules polycycliques à 3 dimensions, à partir de molécules planes, et en une seule opération. Ce processus vert, publié dans Angewandte Chemie, pourrait permettre la production sélective de molécules d’intérêt biologique.
En direct des labos
12/06/2019

Sans CYLD, les satellites (centriolaires) ne répondent plus

JPEG - 3.4 ko

Les satellites centriolaires sont de petites structures granulaires qui gravitent autour du centrosome et autorisent la formation du cil primaire. Cette étude publiés dans Cell Reports, notamment par des chercheurs du CRCINA, révèle un nouveau mécanisme de contrôle de l’homéostasie des satellites centriolaires. Celui-ci repose sur le contrôle fin de l’ubiquitination de certains composants de ces structures. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives sur la compréhension des mécanismes qui régissent la ciliogenèse.
En direct des labos
06/06/2019

Vers des batteries fonctionnant dans l’eau de mer

PNG - 11.1 ko

Des scientifiques de l’Institut des matériaux Jean Rouxel et du laboratoire Chimie et interdisciplinarité, synthèse, analyse, modélisation (IMN et CEISAM, CNRS/Université de Nantes) ont découvert un matériau organique inédit pouvant stocker de l’électricité et du sel en milieu marin. Ces travaux, publiés dans Advanced Energy Materials, permettent d’envisager à terme des batteries aqueuses immergées au large de nos côtes pour le stockage des énergies renouvelables et le dessalement de l’eau de mer.
En direct des labos
29/05/2019

ANSSI : vers un renforcement des liens avec la recherche académique

JPEG - 5 ko

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), service du Premier ministre, met en place un conseil scientifique constitué d’experts académiques et étatiques. Cette volonté d’ouverture de l’agence illustre comment les compétences des chercheurs peuvent servir l’intérêt commun en milieu opérationnel. Gildas Avoine, de l’IRISA, est nommé président du conseil scientifique de l’ANSSI.
En direct des labos
21/05/2019

La collaboration XENON mesure la décroissance radioactive la plus lente jamais observée

JPEG - 9.7 ko

En marge de leur quête de matière noire, les chercheurs de la collaboration internationale XENON, qui inclut 3 laboratoires CNRS, ont fait une découverte surprenante. Dans leur détecteur XENON1T, ils ont observé pour la première fois la désintégration d’atomes de xénon-124. Un événement particulièrement rare puisque la demi-vie de ce noyau, temps nécessaire à la désintégration de la moitié des noyaux d’un échantillon, a été évaluée par l’équipe à un million de milliards de fois plus que l’âge de l’univers. Un record mondial publié dans Nature.
XENON1T est un projet expérimental conjoint avec environ 160 scientifiques d’Europe, des États-Unis et du Moyen-Orient. Parmi les participants français figurent le laboratoire Subatech à Nantes.
En direct des labos
25/04/2019

Quand les contractions musculaires déterminent la forme d’un ver

JPEG - 5.8 ko

Une des étapes clés du développement embryonnaire est l’acquisition de la forme finale de l’organisme qui soulève la question de la coordination de la morphogenèse des différents tissus et organes. Si la communication entre les cellules se fait le plus souvent par des voies biochimiques, des forces mécaniques contribuent également à la morphogenèse. Une telle voie de mécanotransduction vient d’être décryptée dans un article paru dans la revue Current Biology où les chercheurs de l’Institut de génétique et développement de Rennes(IGDR) démontrent que l’axe d’élongation de l’embryon est contrôlé par les contractions musculaires.
En direct des labos
19/04/2019

Vers un recyclage efficace du CO2

JPEG - 6.7 ko

Le recyclage du monoxyde et du dioxyde de carbone (CO et CO2) en hydrocarbures est possible, mais certaines étapes de ces procédés coûtent encore plus d’énergie qu’elles n’en sauvent. Des chercheurs du CNRS et des universités Paris-Sud et Rennes 1, notamment de l’ISCR, se sont inspirés d’une enzyme naturelle pour améliorer les catalyseurs utilisés dans la réduction du CO2 en CO. Grâce à ces travaux, publiés dans la revue Angewandte Chemie, cette phase demande moins d’énergie et n’a pas plus besoin de consommer d’acides.
En direct des labos
15/04/2019

Des matériaux innovants pour doper les performances des OLED phosphorescentes bleues

JPEG - 5.7 ko

Dans le secteur en plein essor des diodes organiques électroluminescentes (OLED), un obstacle reste à franchir : concevoir des diodes émettrices de lumière bleue aussi efficaces que leurs homologues rouges ou verts. L’enjeu : obtenir des OLED de toutes les couleurs pour la nouvelle génération d’écrans d’ordinateur ou de téléphone par exemple. En collaboration avec leurs collègues de l’université de Soochow en Chine, des chercheurs de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes(CNRS/Université Rennes 1) ont conçu une nouvelle génération de semi-conducteurs, composés essentiels des OLED, permettant d’émettre une lumière bleue avec un rendement inégalé à ce jour. Des travaux publiés dans la revue Angew. Chem. Int. Ed.
En direct des labos
11/04/2019

Vers un meilleur transport des antigènes pour les vaccins à acides nucléiques

JPEG - 5.2 ko

La vaccination à base d’acides nucléiques suscite un intérêt et une attente considérables pour le développement de nouveaux vaccins. Dans un article publié dans Nature Biomedical Engineering les chercheurs ont montré par un suivi spatio-temporel multi-dimensionnel que le CHOLK, un nanovecteur lipidique dérivé d’un sucre naturel, permet la délivrance efficace des molécules d’ARN messager à l’intérieur des cellules présentatrices d’antigènes au niveau du site d’injection mais aussi des ganglions lymphatiques drainants.
Bruno Pitard du Centre de cancérologie et d’immunologie Nantes-Angers (CCINA) est co-auteur de cette publication.
En direct des labos
03/04/2019

Des chiens entraînés révèlent que les crises d’épilepsie sont associées à une odeur spécifique

JPEG - 3.2 ko

L’odeur corporelle peut changer en lien avec des pathologies mais rien de tel n’est connu pour les crises d’épilepsie. Les chercheuses du laboratoire Ethologie animale et humaine(EthoS/ CNRS, Univ. Rennes 1) révèlent, grâce à des chiens entrainés, l’existence d’une « signature olfactive » des crises d’épilepsie, générale à différents patients et types de crise. Ceci ouvre d’importantes perspectives pour la détection des crises. Cette étude a été publiée dans la revue Scientific Reports.
En direct des labos
29/03/2019

CHUBACARC : un inventaire de la biodiversité des sources hydrothermales du Pacifique

JPEG - 6.3 ko

Le 26 mars, le navire océanographique l’Atalante appareille avec à son bord une vingtaine de scientifiques, dont Didier Jollivet de la Station Biologique de Roscoff, pour une campagne d’envergure à travers le Pacifique Ouest. Soixante-dix jours durant lesquels les chercheurs étudieront cinq zones hydrothermales profondes de la région à l’aide du sous-marin téléguidé (ROV) Victor 6000. Leurs objectifs : établir un état de référence de l’écosystème de ces milieux et évaluer la résilience de ces sites ciblés pour l’exploitation de leurs ressources minières.
En direct des labos
26/03/2019

Une algue brune qui maîtrise son stress pour garder la forme

JPEG - 5.9 ko

Pour croitre, une cellule a besoin de forces. Alors que les animaux, dont les cellules sont « nues », s’appuient principalement sur leur cytosquelette, les organismes végétaux sont contraints par la présence d’une enveloppe cellulaire, la paroi, parfois très rigide. Plutôt que d’assouplir cette paroi pour permettre à la cellule de croitre, comme chez les plantes, les algues brunes ont une autre stratégie, beaucoup plus radicale : là où c’est nécessaire, elles ne synthétisent pas de paroi, ce qui augmente localement la tension (stress) et permet la croissance. Cette étude, utilisant une approche de modélisation biophysique, est publiée dans la revue PloS Biology, notamment par des chercheurs de la Station Biologique de Roscoff.
En direct des labos
08/03/2019

Les photons associent leur énergie pour améliorer l’imagerie

JPEG - 5.6 ko

Une avancée majeure dans l’étude de la luminescence pour la détection et le diagnostic a été réalisée avec la première observation mondiale du phénomène de conversion photonique ascendante dans de l’eau à l’échelle moléculaire. Ces travaux impliquent des chercheurs de l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (CNRS/Université de Strasbourg), du Laboratoire de bioimagerie et pathologies (CNRS/Université de Strasbourg) et de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS/INSA Rennes/ENSC Rennes/Université Rennes 1) et sont publiés dans le Journal of the American Chemical Society.
En direct des labos
01/03/2019

Société modulaire et forte tolérance chez le gorille des plaines de l’Ouest

JPEG - 8.6 ko

Le gorille des plaines de l’Ouest, espèce qui a la plus large distribution au sein du genre gorilla, est pourtant en danger critique notamment en raison de sa forte susceptibilité aux maladies émergentes. La compréhension des processus microévolutifs à l’œuvre chez cette espèce longévive est un des enjeux majeurs pour sa préservation. Cette problématique est au cœur des travaux d’un groupe de chercheurs du laboratoire ECOBIO (Université Rennes 1 / CNRS) qui étudie depuis 2001 la dynamique de plusieurs populations sauvages qui fréquentent des clairières incluses en forêt équatoriale. Dans le cadre d’une collaboration franco-espagnole menée par la faculté de Barcelone, le CSIC (Doñana) et ces chercheurs d’ECOBIO, des aspects méconnus de la dynamique sociale du gorille des plaines viennent d’être révélés dans la revue Proceedings of the Royal Society B : Biological Sciences.
En direct des labos
26/02/2019

L’électrochimie pour fonctionnaliser les peptides et les protéines

JPEG - 5.7 ko

La méthodologie e-Y-click est la première technique électrochimique capable d’ajouter des fonctions chimiques sur des peptides et des protéines grâce à l’application d’un potentiel électrique. Cette technique est développée par le laboratoire CEISAM (CNRS/Univ. Nantes) et elle constitue une alternative prometteuse aux réactions classiques de conjugaison de peptides ou de protéines.
En direct des labos
13/02/2019

Les molécules magnétiques n’ont pas toujours tore

JPEG - 7.5 ko

La représentation d’un tore se fait toujours dans un plan, mais peut-être que la vérité n’est pas aussi simple… Deux équipes de recherche françaises, de l’Institut des sciences chimiques de Rennes(CNRS/Université de Rennes 1/ENSCR/INSA de Rennes) et du Laboratoire des multimatériaux et interfaces (CNRS/Université de Lyon 1), et une équipe italienne (Université de Florence) viennent de le mettre en évidence dans un complexe contenant 4 ions dysprosium et possédant une architecture tridimensionnelle (de type cubane). En plus d’en faire une molécule aimant , les interactions entre ces 4 ions sont à l’origine du premier Single-Molecule Toroics (SMT) en 3 dimensions.
En direct des labos
08/02/2019

Déclencher la réponse immune face aux tumeurs grâce à de l’ARN messager de synthèse

JPEG - 2.4 ko

Pour apprendre au corps à se défendre face à une tumeur, on peut lui injecter des cellules dendritiques stimulées pour attaquer les cellules cancéreuses. Une équipe du CNRS d’Orléans a choisi de stimuler directement les cellules dendritiques du patient en injectant l’ARN messager fabriquant l’antigène des tumeurs lié à un polymère et encapsulé dans une poche lipidique. Les essais précliniques sur des souris montrent de bien meilleurs résultats que la première méthode.
Thierry Benvegnu de l’Institut des sciences chimiques de Rennesest co-auteur de cette publication.
En direct des labos
28/01/2019

Vers des semi-conducteurs organiques chiraux pour l’électronique organique

JPEG - 5.3 ko

Dans un dispositif électronique, exploiter la chiralité permet d’émettre de la lumière polarisée, ou encore d’améliorer le transport de charges électriques. Introduire cette chiralité dans des semi-conducteurs à base de carbone, plus légers, moins chers et moins fragiles que leurs homologues en silicium utilisés habituellement en électronique, est une piste suivie par les scientifiques. Dans des travaux publiés dans Advanced Functional Materials, des chercheurs de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes(CNRS/INSA Rennes/ENSCR/Université de Rennes 1) et de l’Institut des Sciences Moléculaires de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université/ Centrale Marseille) ont synthétisé, isolé et étudié des semi-conducteurs organiques chiraux optiquement purs composés de quinolinophénothiazine
En direct des labos
25/01/2019

 

Rechercher


sur le site de la délégation
Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site