Le CNRS
 
 

Antoine Petit est nommé président du CNRS par intérim

JPEG - 22.8 koAntoine Petit a été nommé président du CNRS par intérim le 18 janvier 2018. Il succède à Anne Peyroche qui occupait cette même fonction depuis le 24 octobre 2017.
Communiqué de presse

Découvrez le nouvel ouvrage « Mangrove. Une forêt dans la mer »

JPEG - 8.4 koSavez-vous que les mangroves sont des puits de carbone qui absorbent de grandes quantités de CO2 ? Qu’elles peuvent servir de filtres ou d’éponges face aux pollutions humaines ? Cet écosystème complexe fait l’objet d’un ouvrage "Mangrove. Une forêt dans la mer", rédigé par des chercheurs issus des laboratoires du CNRS ou associés. Publié par le cherche midi, en partenariat avec le CNRS, ce livre grand public paraît le 2 février 2018 en librairie. Il nous invite à poser un regard nouveau sur cette forêt secrète, dont la préservation devient un enjeu écologique mondial.

  • Emma Michaud, Adélaïde Aschenbroich et Gérard Thouzeau du Laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR)
  • Guillaume Brunier et Erwan Gensac du Laboratoire géosciences océan (LGO)
  • Françoise Debaine, Marc Robin et Florent Taureau du Laboratoire littoral, environnement, télédétection, géomatique (LETG)
    font partie des auteurs et contributeurs de cet ouvrage.
    Communiqué de presse

Demain, un ordinateur inspiré de notre cerveau ?

JPEG - 4.3 koEt si l’on réinventait l’ordinateur en s’inspirant des neurones du cerveau humain ? Grâce à des composants électroniques bio-inspirés, les chercheurs mettent en avant de nouveaux modèles pour booster les applications en intelligence artificielle.
Pour développer leur propre nano-neurone, l’équipe de Laurent Cario, de l’Institut des matériaux Jean-Rouxel, a de son côté misé sur les isolants de Mott. Ce matériau, dont le comportement physique est exploré dans le cadre de mémoires de nouvelles générations, pourrait constituer une alternative aux matériaux spintroniques : « Notre neurone a fait l’objet d’un brevet déposé en 2014 et nous essayons maintenant d’en améliorer la miniaturisation afin de faciliter son transfert industriel », précise Laurent Cario.
CNRS Le Journal

Un appel à projets pour explorer la santé, l’innovation et le changement climatique sous l’angle du genre

JPEG - 4.1 koLe consortium GENDER-NET Plus, rassemblant 16 partenaires de 13 pays coordonnés par le CNRS, lance un appel à projets de recherche explorant la dimension du genre dans les domaines de la santé, de l’innovation ou des changements climatiques. Les pré-propositions, à soumettre avant le 1er mars 2018, devront impliquer au moins 3 pays du consortium. L’appel à projets est doté d’un budget total prévisionnel de plus de 10 millions d’euros.
Communiqué de presse

Une nouvelle cible thérapeutique dans l’asthme allergique

JPEG - 5.1 koVincent Sauzeau, chercheur à l’Inserm et son équipe située au sein de l’Institut du thorax à Nantes (Inserm, CNRS, Université de Nantes, CHU de Nantes) viennent de découvrir le rôle majeur de la protéine Rac1 dans le développement de l’hyperréactivité bronchique associée à l’asthme allergique. Les chercheurs vont exploiter cette nouvelle cible thérapeutique pour réduire la bronchoconstriction et l’inflammation pulmonaire chez les malades. Cet article est publié dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology.
Communiqué de presse

Les diatomées : une capacité sous-estimée à stocker le carbone dans l’océan profond

JPEG - 6 koLes océans, en absorbant une partie du CO2 présent dans l’atmosphère, contribuent à réguler le climat à l’échelle mondiale. Par photosynthèse, les micro-algues des eaux de surface transforment ce CO2 en carbone organique. Celui-ci est ensuite transféré vers l’océan profond où il est séquestré pour plus d’un siècle. Dans ce transfert qui constitue une véritable « pompe biologique de carbone », les diatomées (micro-algues à carapace siliceuse) jouent un rôle essentiel. Une équipe internationale, menée par des chercheurs de l’Institut universitaire européen de la mer (UBO, CNRS, IRD), a montré que le transfert de carbone dans l’océan profond dû aux diatomées avait été sous-estimé. Les scientifiques révèlent également que toutes les espèces de diatomées n’ont pas le même potentiel dans ce transfert. Enfin, ils démontrent que les prédictions du devenir des diatomées dans l’océan du futur reposent sur des modèles trop simplifiés du système océan. Cette étude, qui combine des approches novatrices pluridisciplinaires, est parue dans la revue Nature Geoscience, le 18 décembre 2017.
Communiqué de presse

Géosciences Rennes et Itasca montent un laboratoire commun

JPEG - 5.7 koLe CNRS, l’Université de Rennes 1, et la société d’ingénierie Itasca créent un partenariat industriel pour développer leur expertise commune sur l’environnement. Depuis 2002, le laboratoire Géosciences Rennes noue des collaborations ponctuelles avec l’entreprise de conseil lyonnaise Itasca, spécialisée dans la modélisation numérique pour les industries de l’environnement (génie civil, mines, énergie…). Le 1er janvier 2018, ce partenariat au long cours prendra la forme d’un laboratoire commun (LabCom), scellé par la signature d’un contrat-cadre pour une durée de cinq ans. L’initiative a été promue par l’Agence nationale de la recherche (ANR) avec une dotation de 300 000 € sur trois ans.
Communiqué de presse

Perrine Paul-Gilloteaux, cheffe de projet, experte en calcul scientifique, distinguée par la Médaille de cristal du CNRS

JPEG - 31.9 koPerrine Paul-Gilloteaux est spécialisée en imagerie pour les sciences du vivant. Elle a notamment développé une technique particulière de traitement d’image pour l’imagerie électronique et photonique, une méthode de recalage et d’estimation statistique de la précision de la fusion des données. Cette innovation, publiée en 2017 dans Nature Methods, a déjà été adoptée par plusieurs laboratoires à l’international et a débouché sur plusieurs invitations à des colloques scientifiques internationaux. Grâce à l’ensemble de ses travaux, Perrine Paul-Gilloteaux a cosigné plus de 25 publications dans les meilleurs journaux scientifiques. Outre son implication dans l’innovation, elle coordonne les activités « image processing » et « data management » au sein de l’infrastructure France BioImaging. Cette dernière développe, diffuse et fournit l’accès aux dernières innovations en imagerie pour les sciences du vivant. Perrine Paul-Gilloteaux est également très impliquée dans le domaine de la formation et de la diffusion des techniques avancées de traitement et d’analyse de données images. Elle est, par exemple, à l’origine d’une action nationale de formation au CNRS et d’un cours international au Laboratoire européen de biologie moléculaire, et de la création du premier réseau européen d’analyse d’image en biologie NEUBIAS.
La distinction lui a été remise le 18 décembre, à Nantes.
Communiqué de presse

Les prouesses de la compression vidéo

JPEG - 3.4 koLes vidéos sont aujourd’hui diffusées en très haute définition, y compris via des smartphones. Pour cela, des scientifiques mettent au point des méthodes de compression d’image ultra-sophistiquées, comme celles issues du Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N) qui collabore avec le géant américain Netflix.
CNRS Le Journal

À Nantes, une maison construite par impression 3D

Au croisement de l’architecture, de la robotique et de la science des matériaux, le projet nantais Yhnova a consisté à construire une maison de cinq pièces par impression 3D. Comme le montre cette vidéo publiée avec Le Monde, c’est un robot qui, à partir d’un modèle numérique de l’habitation, a monté les parois en mousse expansive et coulé le béton.

Un futur satellite pour mesurer les courants marins et les vagues

JPEG - 6.2 koL’Agence Spatiale Européenne vient d’annoncer sa sélection pour le « Earth Explorer » numéro 9 : parmi les deux finalistes figure le projet de satellite « SKIM » proposé par une équipe internationale menée par le Laboratoire d’océanographie physique et spatiale (LOPS, CNRS / UBO / Ifremer / IRD). L’équipe SKIM qui fédère 30 centres de recherche dans le monde et les équipes de Thales Alenia Space, propose d’utiliser une nouvelle méthode de mesure par radar Doppler. Le lancement est programmé pour 2025.
Communiqué de presse

« Que reste-t-il à découvrir ? », le Forum du CNRS

JPEG - 5.1 koLes 25 et 26 novembre prochains à la Cité internationale universitaire de Paris, le CNRS vous donne rendez-vous pour participer à la cinquième édition du forum du CNRS « Que reste-t-il à découvrir ? ». Pendant deux jours, une centaine de chercheurs seront présents pour partager leurs découvertes et leurs espoirs.
A partir d’extraits de documentaires, d’interviews ou de photographies, les chercheurs débattent des mécanismes de l’apprentissage ou des défis de l’informatique.
Laurent Cario, de l’Institut des Matériaux Jean Rouxel sera l’un des intervenants du grand débat "Langage, sécurité, stockage : les défis de l’informatique" qui aura lieu le 25 novembre à 14h.
Un espace « démos » permettra à plusieurs laboratoires de présenter leurs découvertes, leurs outils de recherche et plusieurs de leurs applications. Le visiteur pourra notamment découvrir la diversité des paysages en survolant, et même, en marchant, seul sur Mars, et observer les reliefs de notre planète voisine en très haute résolution et en 3D, grâce aux travaux de recherche du Laboratoire de planétologie et géodynamique.
Inscription

Stéphanie Beaunay, Assistante de communication, distinguée par la Médaille de cristal du CNRS

JPEG - 3.9 koStéphanie Beaunay est chargée de toutes les actions de communication externe et interne du Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes (LPG). Ces trois dernières années, elle s’est illustrée par deux actions majeures. Tout d’abord en 2015, elle a dirigé l’organisation d’un évènement qui a assuré le rayonnement international de Nantes dans le domaine de la planétologie : l’exposition grand public « Voyages planétaires : sur la trajectoire d’une comète », relative à l’exploration robotique du système solaire. En quelques jours, cet évènement de qualité a accueilli 22 000 personnes, dont 3 500 scolaires. D’autre part, Stéphanie Beaunay s’est distinguée en mettant en place la cellule de valorisation du LPG. Celle-ci a permis le développement d’une application majeure conduite par deux chercheurs du laboratoire, VR2Planets, qui offre une visualisation en 3D, immersive et en temps réel, des surfaces planétaires reconstituées à partir des données satellite. Son soutien sans failles a abouti à la création, fin 2016, de la start-up VR2Planets, qui développe des applications sur-mesure de visualisation de données d’imagerie spatiale au service des communautés scientifiques et académiques, et des entreprises.
La distinction lui sera remise le 21 novembre, à 11h15, à Nantes.
Communiqué de presse

Françoise Héritier et les lois du genre

L’anthropologue et ethnologue Françoise Héritier est décédée la nuit dernière à l’âge de 84 ans. Dans ce film de CNRS Images réalisé en 2009, elle développait sa pensée sur les rapports hiérarchiques entre les sexes et brossait un récit de ses recherches depuis ses premiers terrains en Afrique jusqu’au Collège de France.

La physique de la guitare

La guitare est l’un des instruments les plus populaires du monde. Et pourtant, les relations entre les matériaux utilisés, la géométrie ou l’assemblage de l’instrument et le son final sont encore mal compris. Dans cette vidéo publiée avec Le Monde, des chercheurs du Laboratoire d’acoustique de l’Université du Maine tentent de percer les secrets de l’instrument fétiche de Django Reinhardt, Eric Clapton et Jimi Hendrix.


filet
Délégation Bretagne et Pays de la Loire
Parc Alcyone - CS 26936 - 1, rue André et Yvonne Meynier - 35069 RENNES CEDEX
Tél : 02 99 28 68 68

Rechercher


sur le site de la délégation
Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Crédits Plan d'accès Plan du site